fbpx
French VERSION
,

Ahmed Hegazi sur les JO : «Nous sommes les champions d’Afrique»

Heagzi est attendu pour apporter toute son expérience dans la défense centrale égyptienne

Le défenseur central a déjà connu cette compétition en 2012 à Londres où il s’était incliné avec ses coéquipiers, en quart de finale face au Japon. Cette fois, Ahmed Hegazi compte sans doute, faire mieux avec ses jeunes frères. Même si, ça ne sera pas une partie de plaisir. Car, l’Égypte est dans une poule de feu aux côtés de l’Argentine, de l’Espagne et de l’Australie.

Mais qu’importe, pour l’actuel joueur d'Ittihad FC (D1 souadienne), ils ne sont pas champions d’Afrique U23 pour rien. «Nous sommes les champions d'Afrique», clame-t-il, haut et fort. Avant de vite revenir sur terre. «L'Espagne, l'Argentine et l'Australie sont des équipes fortes. Chaque match sera difficile, important pour récolter les trois points et passer au deuxième tour», admet  l’ancien  joueur de la Fiorentina (Serie A italienne).

Le capitanat en question ?

Avec Mohamed El-Shennawy, l’emblématique gardien d’Al Ahly (32 ans), et Mahmoud Hamdy El-Wensh (26 ans, Zamalek), ils sont donc les doyens du groupe. On s’attendait alors à voir, un des trois hériter du brassard une fois aux JO de football (22 juillet au 7 août). Mais que non. La question a été déjà réglée et claire dans la tête de tout le monde.

L'entraîneur égyptien Shawky Gharib a en effet décidé de confier le brassard à Ramadan Sobhi. Et tout le monde se range derrière. En premier, Hegazi qui déclare : «Ramadan est comme mon jeune frère. Et il a fait un gros effort avec l'équipe nationale dès le début», confie-t-il. «Shawky Gharib a réglé la question depuis le premier jour, et je suis heureux d'être avec l'équipe. Je remercie le staff technique de m'avoir choisi et de participer pour la deuxième fois aux Jeux Olympiques. J'espère être un ajout fort pour eux», poursuit avec enthousiasme, Hegazi.

Concernant l'absence de Mohamed Salah et de Mostafa Mohamed, il souligne : «Salah est une star de classe mondiale. Mostafa est la star de l'équipe olympique. Bien sûr, ils auraient été un atout majeur pour nous. Certes, leur désir était d'être présent, mais ils ne pourront pas (Ndlr : ils interdits par leurs clubs respectifs Liverpool et Galatasaray)», conclut Hegazi.

 Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram