fbpx
French VERSION

Algérie : Djamel Belmadi ne veut plus de Delort

Andy Delort risque fort de tirer un trait définitif sur la sélection algérienne. Le sélectionneur Djamel Belmadi ne veut ainsi plus le voir.

L'Algérie et Belmadi déplorent des blessés
Djamel Belmadi

Djamel Belmadi a décidément la  dent dure. Le sélectionneur algérien a de nouveau martelé son mécontentement concernant Andy Delort. C’était au micro de RMC Sport dans l’émission Rothen s’enflamme. Et la décision d’Andy Delort de se concentrer sur Nice ne passe toujours pas.

Andy Delort veut donc se retirer de la sélection pour une année. La fin de cette « retraite » coïncide d’ailleurs avec la Coupe du monde 2022. Et Djamel Belmadi en est conscient. Mais pour lui, pas question de faciliter la tâche à l’attaquant niçois. « Ça, c'est la grosse blague de l'année, s'est emballé Belmadi en réponse. C'est ou de la grosse stupidité, ou le culot qui n'a pas de limite. Donc nous on va jouer sous 40° au Niger, dans des conditions exécrables, on va se taper dans toute l’Afrique pendant une campagne de qualifications qui est un peu un enfer, et quand tout est fait, quand tout est réglé, le monsieur revient comme une petite mariée : 'C’est bon je suis dispo maintenant ?' C’est doublement nous manquer de respect», cartonne Belmadi au micro de RMC Sport.

Belmadi ne comprend d’ailleurs pas que Delort accepte la concurrence en club, et non en sélection. Il n’était en effet pas titulaire en sélection. Il passait ainsi derrière Slimali et Bounedjah. Et quand Jerôme Rothen lui a demandé si Delort pourrait un jour revenir en sélection, Belmadi a été cash. « Je ne suis pas éternel à la tête de l'équipe nationale ». Une manière de dire qu’avec lui à la tête des Fennecs, Delort pouvait tirer un trait sur la sélection.

« Delort accepte la concurrence à Nice, mais pas en Algérie

Le sélectionneur algérien n’a pas du tout apprécié que son joueur se prononce directement sur les réseaux sociaux. Il pense ainsi que Delort aurait dû s’adresser à la presse. Djamel Belmadi croit en effet que ç’aurait été plus respectueux. « En conférence de presse, j’ai dit mot pour mot ce qu’il a écrit, mais on appelle les personnes, a réagi Belmadi dans Rothen s'enflamme, sur RMC. On dit les choses en face. C’est une décision lourde de sens. Il aurait dû s’adresser d’abord à la presse et à la population algérienne. Il aurait dû dire qu’il mettait la sélection entre parenthèses, qu’il privilégie son club parce qu’il y a de la concurrence, et rajouter qu’il n’était pas le premier choix en équipe d’Algérie, a précisé Belmadi. Mais il me parle de la concurrence qu’il a à Nice. Donc il accepte la concurrence à Nice et il se bat, mais il ne l’accepte pas en équipe nationale d’Algérie. Il y a un non-sens total ». Explique avec véhémence Belmadi sur RMC Sport.

Oumar NDONGO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram