fbpx
French VERSION

Amin Harit, l’heure de l’envol a-t-elle sonné ?

Amin Harit
Amin Harit lors de la signature de son contrat avec l'Olympique de Marseille

Amin Harit, c’est un condensé de talent qui ne se montre qu’à petites goutes. A Nantes, le gamin avait crevé l’écran pour ses débuts. La France du football s’enthousiasmait pour son talent, son audace, son caractère. L’international marocain (11 sélections) débute sa carrière nantaise lors de la première journée de la saison 2016/2017. Le gamin sort d’un Euro U19 de haute facture avec la France, son club décide enfin de le lancer dans le grand bain. Il a alors 19 ans. Son talent épate les observateurs et les fans. Il réussit 6 dribbles (plus haut total du match). Dès lors, les grands clubs commencent à s’intéresser à lui. Des superviseurs de Lyon et du Bayern Munich viennent l’observer.

Un talentueux joueur de 19 ans, de prestigieux clubs sur les rangs, les projecteurs des médias, le mélange devient dangereux pour Amin Harit. Le joueur marocain commence alors à avoir des écarts de conduite. Il sort en veille de match et se fait prendre. Les critiques commencent ainsi à pleuvoir sur lui, et le joueur ne s’en cache pas. « C'est normal quand tu sors deux jours avant un match et que tu te fais choper. Les gens se disent : « C'est un petit con, lui. » Je comprends la réaction des gens. C'était une erreur

Des hauts et... débats

Amin Harit connait des hauts sur le terrain, mais fait également débat par son comportement. Il veut ensuite quitter Nantes pour signer dans un club plus huppé. Face à la résistance du président nantais Valdemar Kita, il fait la grève. Ce qui n’est d’ailleurs pas du gout de son entraineur de l’époque, Claudio Ranieri. « Je ne veux pas d’un joueur qui veut partir. Je préfère des gens qui veulent rester et lutter », assène le technicien italien. Un talent

Mais le joueur lui v²ouait partir pour franchir un palier. Amin Harit l'a d'ailleurs récemment expliqué. « J’avais en tête de faire une bonne saison et de voir plus haut. Parce que j’avais 18-19 ans, quand j’ai fait ma première saison pleine. J’avais comme objectif d’être bon, de montrer que j’avais du potentiel pour chercher plus haut. J’ai eu cette opportunité à Schalke et je suis fier d’avoir signé ici ».

Il quitte Nantes, direction Schalke, le 10 juillet 2017. Ses débuts en Allemagne sont remarquables. Mais il brille parfois pour indiscipline. La saison dernière, il a même été écarté du groupe professionnel.

Amin Harit à Marseille pour enfin décoller

Amin Harit aurait pu signer à Marseille en 2017. Mais l’affaire n’a pas abouti. Aujourd’hui il revient en France après 4, années passées en Allemagne. Même si son talent reste intact, il a eu du mal à se montrer décisif avec Schalke. En 115 matches avec Schalke, il a marqué 13 buts et délivré 14 passes décisives. Le joueur de 24 ans a certes eu quelques coups d’éclat, mais la confirmation n’a pas encore eu lieu.

Aujourd’hui à l’Olympique de Marseille les gens voudront savoir s’il a les épaules pour enfin éclore au grand jour. Rendez-vous dans les prochaines semaines pour en avoir le cœur net.

Oumar NDONGO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram