fbpx
French VERSION

CAN 2021 : ces lobbies qui veulent gâcher la grande fête africaine

Jamais une Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue du 9 janvier-6 février, n’a soulevé autant d’incertitudes. Si les clubs européens jouent leur va-tout pour faire reporter ou annuler l’édition de Cameroun 2021, la Confédération africaine de football ne devrait pas flancher. Il y va de sa crédibilité et de sa survie.

Cette CAN au Cameroun est des plus incertaines depuis l'existence de la compétition

Ils ne seront pas parmi les danseurs du grand bal africain qui aura lieu du 9 janvier au 6 février au Cameroun. Ils nous enverront seulement leurs musiciens pour qu’ils viennent jouer leur partition dans une symphonie qui emportera tout un continent. La Coupe d’Afrique des nations (CAN) est l’événement de football tant attendu sur le sol africain. Un rendez-vous de toutes les stars africaines du ballon rond.

Et quand l’exode se fera entre janvier et février, ce sont quasiment tous les grands championnats européens qui seront dépeuplés de leurs virtuoses africaines. Surtout les clubs de la Premiers League. Pas moins de 40 joueurs quitteront leurs formations respectives pour venir répondre à l’appel de leurs nations à la CAN. Une véritable saignée qui commencent à donner des tournis aux entraîneurs des équipes européennes qui disposent de joueurs africains majeurs comme Liverpool et Naples pour ne citer que ces deux clubs.

D’ailleurs, leurs managers ont effectué des sorties maladroites pour taxer «de petit tournoi» la CAN, selon Jügen Klopp. Et quand le technicien napolitain en rajoute une couche pour parler de «monstre invisible» le tournoi, on peut mesurer leurs inquiétudes à l’idée de perdre leurs atouts africains.  Pourtant, quand il s’agissait de reporter le Boxing day en Angleterre, des voix se sont élevées pour dire niet. Comme quoi on ne touche pas à une «institution». Mais pour la CAN, pas de souci, cela peut bien se faire. Et ce sont ces mêmes clubs de Premier League qui font le forcing pour ne pas libérer les internationaux africains.

La FIFA tire les ficelles et fait dans le clair-obscur

La Fédération internationale de football semble tirer les ficelles derrière. La FIFA pouvait à elle seule, siffler la fin de la récréation. Seulement, l’instance mondiale fait dans le clair-obscur et semble rouler pour l’Association des clubs européens. D'autant que la FIFA met la pression sur la CAF afin de reporter son événement phare (la CAN) à 2023. La cause ? Omicron. Il a bon dos ce virus.

Pis l’ennemi de l’Afrique, ce sont eux-mêmes les Africains. Comment comprendre que trois membres du comité exécutif de la Confédération africaine de football auraient voté pour le report de la CAN. Le Marocain Fouzi Lekjaa, l’Égyptien Hani Abu Rida et le Burkinabè Sita. De vrais suivistes qui ont «épousé» aveuglément la réquisition de Gianni Infantino, dimanche à Doha. Le président de la FIFA argumentait sa demande mal fondée d’ailleurs, sur l'incertitude concernant les infrastructures camerounaises, la dégradation de la situation sanitaire. Ou encore l'émergence du variant Omnicron en Afrique australe ainsi que la réticence des clubs européens à libérer leurs joueurs en hiver. On n'en a cure.

Motsepe rassure à nouveau

Le président de la CAF, Patrice Motsepe reste droit dans ses bottes…du moins pour l’instant. Ce dernier s’est rendu lundi au Cameroun. Le patron du football africain devrait rencontrer le président de la République Paul Biya. «Notre maison est une maison pour l’Afrique. Nous allons parler aujourd’hui et on vous fera un retour. Nous sommes très clairs en termes d’engagement de faire de la CAN au Cameroun un succès», rassure encore Motsepe.

Toutefois, les observateurs restent toujours sceptiques. Cette CAN est une question d’honneur. Elle doit se tenir contre vents et marées.

Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

Après l'élimination en phase de groupes de la #CAN2021 les proches de Kei Kamara sous protection policière en Sierra Leone pour son penalty manqué
https://sportnewsafrica.com/news-football/can-2021-sierra-leone-pour-un-penalty-rate-la-famille-de-kei-kamara-sous-surveillance-policiere/

#CAN2021 Après la déroute de l'Algérie, Ali Fergani appelle au calme et reste confiant pour les Verts https://sportnewsafrica.com/a-la-une/ali-fergani-est-decu-des-resultats-de-lalgerie-mais-fait-confiance-a-belmadi/

#CAN2021 "Ce n'est pas le Sénégal que l'on connaît"

L'ancien international sénégalais Alassane Ndour fait le bilan de la phase de groupes du Sénégal et se montre catégorique sur le niveau de jeu des Lions de la Teranga
https://sportnewsafrica.com/a-la-une/can-2021-alassane-ndour-ce-nest-pas-le-senegal-que-lon-connait/

Poussé vers la sortie à Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang sa des pistes pour son avenir https://sportnewsafrica.com/breve/arsenal-pierre-emerick-aubameyang-a-de-nombreuses-pistes-pour-son-avenir/

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram