fbpx
LIVE
[get-live-match-number]

MATCHS DU JOUR 8

06H25 Inconnu -
06H25 Inconnu -
06H25 Inconnu - USM Annaba
06H25 Inconnu -
06H25 CRB El Milia -
06H25 Union Sportive des Chaouia -
15H30 USC Bassam - CO Korhogo
18H00 Académie de Football Amadou Diallo de Djékanou - Bouaké FC

CAN 2021 : les tops et flops de Malawi-Sénégal

Le Malawi peut rêver d’une qualification pour les huitièmes après avoir tenu en échec le Sénégal (0-0) grâce à la performance de sa défense menée par un excellent Charles Thom. Du côté des Lions, Sadio Mané a sorti une prestation loin de son niveau habituel.

Bouna Sarr
Bouna Sarr

Tops :

Charles Thom : pour ses débuts à la CAN, le deuxième gardien du Malawi a permis à ses coéquipiers d’espérer se qualifier pour la première fois de leur histoire à une phase à élimination directe. Aucun travail à faire en première période. Certes face à une équipe sénégalaise assez décevante. Mais il a porté son manteau de sauveur de la nation en seconde période. Quand le Malawi avait besoin d'être solide.

Au retour des vestiaires, il s'interpose devant une belle tête d’Habib Diallo (49e) pour empêcher les Sénégalais de marquer sur leur premier tir cadré. Ensuite, sur un coup franc excentré, Idrissa Gana Gueye tente de frapper directement pour surprendre le gardien malawite. Sauf que Thom d'une jolie claquette sort la balle. Sur l'une des rares situations dangereuses dans le jeu pour les Lions, Famara Diedhiou réussit un vrai enchaînement digne des grands attaquants pour frapper au but (86e) mais qui encore en face pour dire non aux sénégalais ? Charles Thom !

Lawrence Chaziya : Présent pour éteindre toutes les attaques sénégalaises, Chaziya a fait forte impression. Il n'a presque jamais donné une opportunité à Habib Diallo de se distinguer avec un marquage très agressif et aussi une lecture de jeu parfaite. Quand il fallait sortir sur Sadio Mané pour l'empêcher de semer la zizanie dans la surface du Malawi, ce joueur du Malawi était présent. Les statistiques valident sa performance avec 9 dégagements dans le match.

Bouna Sarr : S'il y a un joueur sénégalais qui peut se regarder devant une glace après cette copie rendue aujourd'hui, c'est bien Bouna Sarr. À l'image de sa CAN, le latéral droit du Bayern Munich offrait plusieurs possibilités au Sénégal, notamment dans la profondeur. Sur un jeu en triangle entre Boulaye Dia et Nampalys Mendy, Bouna Sarr déboule sur le côté droit pour adresser un centre en retrait bien vicieux à Sadio Mané qui rate son geste (7e). Il a aussi permis à Pape Gueye de se créer sa première occasion sur encore un bon centre que le marseillais négocie mal (74e).

Flops :

Sadio Mané : Où est donc passé Sadio Mané ? Celui qu'on voit depuis quelques jours à Bafoussam n'est pas celui qui nous a éclaboussés de son talent. Sur cette opposition contre le Malawi, Sadio Mané n'a rien réussi de bon. Pris dans ses changements de direction. Trop brouillon dans ses dribbles, imprécis dans le dernier geste. Sadio Mané a livré une prestation qu'on peut qualifier sans sourciller de calamiteuse. Seule occasion à se mettre sous la dent après un centre de Bouna Sarr, il décide de tenter une déviation au lieu de juste s'effacer pour laisser Gana Gueye tenter sa chance (7e). Seulement 50 ballons joués cet après-midi, la star des Lions de la Teranga en a perdu 16 !

Kalidou Koulibaly : il signait son retour après sa contamination au Covid. Le capitaine de l'équipe du Sénégal n'est jamais rentré dans le match, avec un manque de rythme criant. Le Malawi se créer toutes les situations dangereuses du côté du rock sénégalais. En essayant de sortir proprement avec une grosse prise de risque, il se fait chiper la balle par Mhango qui donne simplement à Muyaba. Il envoie une violente frappe qui effleure la barre transversale d’Edouard Mendy. Kalidou Koulibaly se fait encore manger sur une accélération de Chirwa mais qui rate son centre (39e).

Idrissa Gana Gueye : un autre cadre qui déçoit. Imprécis dans ses transmissions, en retard sur ses interventions, Gana n'a pas contrôlé le milieu sénégalais comme un leader. Des pertes de balle anodines en plus de transversales trop longues, il peut juste se féliciter d'avoir failli marquer sur coup franc (59e)

El Hadj Malick Sarr

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

L’Argentine se qualifie au bout du suspens après avoir pourtant subi une remontada. Comme en 2014, les 2 équipes sont départagées par les tirs aux buts, et comme cette fois là, c’est l’équipe de Lionel Messi qui l’emporte.

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/mondial-2022-croatie-argentine-la-premiere-affiche-des-demi-finales/

#fifaworldcup #qatar2022

🙂 Le sélectionneur du Portugal n’a pas tari d’éloges envers le Maroc, son adversaire en 1/4 de finale de Coupe du monde
🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/mondial-2022-ce-que-santos-pense-des-lions-de-latlas/
#sna #fifaworldcup #qatar2022

🗣️: «Il attaque davantage le panier au lieu de se contenter de tirer à 3 points»

🇳🇬 Le nigérian de Phoenix, Josh Okogie, a reçu les félicitations de son entraîneur, Monty Williams, pour ses performances récentes.

🔗 https://sportnewsafrica.com/breve/phoenix-monty-williams-encense-josh-okogie/

#SNA

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram