fbpx
, , ,

CAN 2023-RDC : retour de Bakambu, de nouvelles têtes, Desabre s'explique

Le sélectionneur de la RDC, Sébastien Desabre a retenu 29 joueurs pour la double confrontation contre la Mauritanie en marge des 3ème et 4ème journées des éliminatoires de la CAN 2023. Cédric Bakambu signe son retour après la déception à la suite de la non qualification de la RDC au dernier Mondial. Fiston Mayele et Glody Lilepo sont convoqués pour la première fois. Certains cadres zappés, le technicien français s’est expliqué.

De notre correspondant en RD Congo,

Sébastien Desabre, sélectionneur de la RDC en conférence de presse.

Retour de Cédric Bakambu

Déçu de la non qualification de la RDC au dernier Mondial, Cédric Bakambu avait manifesté son dégout envers l'équipe nationale via une conversation privée avec un de ses amis, rendue publique sur les réseaux sociaux. L'attaquant de Marseille à l'époque avait indiqué ne plus avoir envie de jouer pour l'équipe nationale de la RDC. Et la grande question que se posaient tous les Congolais était de savoir si le nouveau buteur de l’Olympiakos allait bien répondre à l’appel, après que son nom ait été mentionné sur la liste des présélectionnés.

La réponse est bien un grand «oui» a confirmé Sébastien Desabre. Le technicien français a indiqué avoir eu une conversation avec lui et que ce dernier n'avait jamais abandonné l'équipe. «Cédric n'avait pas participé au rassemblement du Maroc parce qu'il était en instance de transfert entre Marseille et l'Olympiakos. Je l'ai eu au téléphone comme je l'ai fait avec tous les joueurs que j'ai convoqués car ils répondent tous à mes critères et sont tous extrêmement motivés à défendre les couleurs de la RDC. On n'a pas à forcer les joueurs à venir en sélection d'autant plus que quand ils viennent ici, ils perdent leur statut de stars et deviennent des soldats pour la nations», a-t-il indiqué.

Lire sur le même sujet : 29 Léopards pour affronter la Mauritanie 

Les causes des grandes absences

Sur cette liste de vingt-neuf joueurs, plusieurs grands noms ne figurent pas, ce, pour diverses raisons. La plus part des cadres qui sont absents le sont pour cause de blessure, a indiqué Desabre, qui a par ailleurs tenu à préciser qu'ils font bien partie de ses plans pour la reconstruction de l'équipe.

«Je tiens à donner un message à ces joueurs qui sont attachés à l'équipe mais qui sont absents suite à des blessures. C'est important de garder ces liens avec eux. Le médecin de l'équipe suit leurs évolution car ils sont importants pour l'équipe tels que Neeskens Kebano qui revient bien, Nathan Idumba qui a repris la course dans son club, Edo Kayembe qui a un problème de mollet ou encore Ben Malango qui a été opéré et qui sera indisponible pour les deux prochains mois. Il y a aussi deux joueurs que je tenais à appeler pour la première fois mais qui se sont blessés, il s'agit de Grady Diangana et Rocky Bushiri», a-t-il déclaré.

Lire sur le même sujet : RDC-FECOFA : les élections annoncées pour le 15 juillet 

Pour les autres absences, Sébastien Desabre a précisé qu'il ne s'agit que d'une question de choix à l'instar de celle de Dieumerci Mukoko Amale qui était pourtant devenu incontournable au poste de latéral droit sous Hector Cùper. Le défenseur du club marocain de Difaa El Jadida n'a pas été retenu parmi les 29 tout comme l'ancien capitaine, Marcel Tisserand. «Mon objectif est de mettre tout le monde en concurrence. J'ai fait des choix mais tout le monde reste important pour l’équipe», a affirmé le technicien français.

La première de Mayele et de Lilepo

Sur cette liste, la grande satisfaction est bien-sûr la présence de Fiston Mayele Kalala et de Glody Lilepo qui connaîtront leur première expérience en équipe nationale senior. Les deux attaquants sont très performants en Afrique avec leurs clubs respectifs cette saison Young Africans (Tanzanie) et Al Hilal (Soudan). Fiston Kalala est meilleur buteur du championnat tanzanien avec 15 réalisations. Le joueur de Young Africans est aussi le meilleur buteur des Coupes interclubs de la CAF réunies avec 9 buts dont 7 en Ligue des champions et 2 en Coupe de la Confédération. De son coté, Glody Lilepo est le meilleur buteur d'Al Hilal du Soudan avec 9 buts inscrits en championnat et 4 en Ligue des champions de la CAF.

D'autres joueurs évoluant sur le continent font aussi partie de cette liste, tels qu'Arsène Zola du Wydad et Enoch Inonga de Simba SC. Pour Sébastien Desabre, leurs convocations sont logiques au vu de leurs performances dans leurs clubs respectifs. «Il y a des joueurs qui font des très bonnes performances sur le continent africain et dont la convocation est logique. Ils ont leurs chances, à eux de prouver maintenant qu'ils méritent bien leurs places en sélection nationale», a-t-il indiqué.

La polémique autour du choix du stade

Sébastien Desabre n'a pas manqué l'occasion de commenter le sujet concernant le choix du stade devant accueillir le match aller de la double confrontation entre la RDC et la Mauritanie le 24 mars prochain. Désigné par la FECOFA comme le responsable du choix d'un stade avec pelouse naturelle comme préférence, poussant ainsi l'organe congolais à choisir le stade Japoma de Douala. Avec toute la polémique qui s'en était suivi, le technicien français à tenu à tirer les choses au clair.

«À la fois, je suis déçu qu'on ne joue pas au stade des Martyrs mais je suis content qu'on aille jouer à Lubumbashi parce que c'était mon premier choix, je tenais à le dire de vive voix. Beaucoup de choses ont été dites sur les réseaux sociaux et vous connaissez mon opinion sur le sujet. Nous sommes très contents de rester jouer au pays car ce match est très important pour la suite de cette campagne éliminatoire» a-t-il martelé.

Lire sur le même sujet : RDC-Mauritanie à Mazembe, coulisse d’un rétropédalage  

La RDC garde ses chances de se qualifier

La qualification pour la prochaine CAN est devenue difficile à envisager pour la RDC qui occupe la dernière place de son groupe après avoir concédé deux défaites lors de deux premières journées. Mais les Léopards gardent encore leur destin en mains. Il leur faudra, pour ce faire, gagner tous leurs quatre matchs restants. Une mission difficile mais pas impossible à indiqué le Français.

«Notre classement n'est pas glorieux, nous sommes derniers avec zéro points et allons jouer contre une équipe de la Mauritanie qui compte une victoire et un nul et qui est leader du groupe. Pour nous, c'est une double confrontation très importante en terme de points. Nous aurons besoin d'un maximum de points possibles pour nous qualifier à la prochaine CAN. C'est un challenge qui est à la fois excitant et difficile parce que nous partons avec un handicap de points. La qualification reste possible et ce rassemblement de mars va nous permettre de continuer à reformer l'équipe pour devenir meilleurs au fil des matches», a-t-il indiqué.

En ce qui concerne cette double confrontation, la manche aller aura lieu le 24 mars à Lubumbashi (13h00 GMT) et la manche retour le 28 mars à Nouakchott (22h00 GMT).

Jonathan MASIALA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram