fbpx
French VERSION

Côte d’Ivoire-Burkina (2-1) : Amad Diallo, «heureux» d’avoir délivré les Éléphants

Amad Diallo savoure.
Amad Diallo savoure.

Samedi 5 juin, stade olympique d’Ébimpé à Anyama, en banlieue d’Abidjan. La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso se dirigent vers le troisième match nul de leurs sept confrontations. Les Éléphants obtiennent un coup franc plein axe à l’entrée de la surface des Étalons. Le jeune Amad Diallo (18 ans) s’élance et nettoie la lucarne opposée du pied gauche (voir la vidéo). 2-1, score final.

La pépite de Manchester United, bras au ciel, laisse éclater sa joie. Ses coéquipiers sont aux anges. Tout comme les 15 000 spectateurs autorisés à assister à la rencontre, dans ce contexte de Covid-19.

En conférence de presse, quelques minutes après le coup de sifflet final de ce match amical entre les deux voisins ouest-africains, le héros du jour a encore les yeux qui pétillent. «C'est fabuleux de marquer à la dernière minute et de donner la victoire à son pays de cette façon-là, savoure-t-il. Je suis heureux tout comme mes coéquipiers qui m'ont permis de réaliser ce bon coup.»

«Un jeune garçon talentueux»

Amad Diallo a démarré la rencontre sur le banc des remplaçants. Entré en deuxième mi-temps, il s’est distingué par ses touches de balle soyeuses, sa générosité dans l’effort avant son but venu d’ailleurs. Comme pour remercier le sélectionneur national, Patrice Beaumelle, il confie : «Le coach m'avait demandé de jouer mon football et de m'enlever toute pression. Je pense l'avoir réussi.»

Beaumelle acquiesce : «C'est un but d'une grande classe d'un jeune garçon talentueux. Je suis heureux pour lui.»

Les Éléphants ont été cueillis à froid d’entrée (16e) par l'attaquant de l'Ajax d'Amsterdam Franck Traoré Lassina. L’Étalon buteur a profité des atermoiements de la défense ivoirienne pour tromper le gardien Sangaré Badra Ali. 1-0. La Côte d’Ivoire a attendu la 72e minute pour égaliser, grâce Ibrahim Sangaré du PSV Eindhoven, avant de doubler la mise dans les ultimes instants de la partie.

Le Ghana en attendant le Mozambique

Même s’il laisse entendre que tout n’a pas été parfait, Patrice Beaumelle s’est félicité de la victoire de ses hommes. «Nous avons certes manqué d'automatismes, mais c'est une belle victoire d'un collectif bien en place», a-t-il déclaré.

La Côte d’Ivoire affrontera le Ghana le 12 juin pour son second match amical de cette fenêtre Fifa. La rencontre est prévue à Cape Coast, à 165 km d’Accra, la capitale ghanéenne.

La sélection ivoirienne prépare le début des qualifications de la Coupe du monde 2022, prévu en septembre prochain. Elle est logée dans le groupe D avec le Cameroun, le Mozambique et le Malawi. Pour leur première sortie dans cette compétition, les Ivoiriens rendent visite aux Mozambicains.

Jean-Claude DJAKUS

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram