fbpx
French VERSION
,

Côte d’Ivoire-Cameroun : Aboubakar-Haller, duel d’artificiers

Sébastien Haller
Sébastien Haller, attaquant ivoirien

La Côte d’Ivoire contre le Cameroun, c’est un choc de titans. Les Eléphants reçoivent les Lions Indomptables du Cameroun ce 6 septembre. Le duel est alléchant puisqu’il oppose deux des plus grandes nations de football en Afrique. Mais il l’est également en raison d’un duel entre deux artificiers. D’un côté, on a l’expérimenté Vincent Aboubakar, et de l’autre Sébastien Haller qui débute à peine en sélection.

Les deux joueurs ont des trajectoires différentes en club, tout comme en sélection. Vincent Aboubakar est né au Cameroun et y a débuté sa carrière de footballeur. Sébastien Haller quant à lui est né en France, d’un père français et d’une mère ivoirienne

Vincent Aboubakar, 29 ans mais déjà un vétéran

La Côte d’Ivoire devra se méfier du redoutable Vincent Aboubakar. Certes le joueur n’a que 29 ans, mais il a déjà roulé sa bosse un peu partout. L’attaquant camerounais possède un joli pédigrée à son âge. Il a en effet connu 7 clubs dans sa carrière.

Avec son équipe nationale, il en est à 63 sélections. Sa première remonte au 29 mai 2010. C’est le Français Paul Le Guen, sélectionneur de l’époque, qui l'avait lancé. Aboubakar n’avait alors que 18 ans. En 11 ans dans la Tanière, il a eu le temps de mettre 20 buts. Et surtout, il a participé à la victoire finale du Cameroun lors de la Coupe d’Afrique des Nations en 2017.

Aboubakar a d’ailleurs marqué lors de la 1ère journée de qualification. C’est lui qui a ouvert le score lors de la victoire 2-0 contre le Malawi. Nul doute que son équipe comptera sur lui pour venir à bout des Eléphants.

Sébastien Haller pour confirmer

La Côte d’Ivoire possède en Sébastien Haller un attaquant redoutable. Grand, bon de la tête et balle au pied, il a tout pour s’imposer au sein de la sélection ivoirienne. Ses débuts ont d’ailleurs suscité beaucoup d’espoir. On est le 12 novembre 2020 et Sébastien Haller vit sa première convocation. Il débute la rencontre sur le banc. Mais l’attaquant titulaire est blessé et Haller doit prendre sa place. Il marque par la même occasion son premier but sous le maillot orange. Aujourd’hui il compte quatre sélections avec la Côte d’Ivoire, et attend de célébrer un nouveau but.

Pourtant, tout laissait croire que Sébastien Haller jouerait pour la France. Il a en effet fait toutes les sélections françaises sauf les A. Avec le maillot bleu, il a d’ailleurs marqué 13 buts en 20 sélections.

«Envie de me faire plaisir»

Mais dans un coin de la tête du joueur, la Côte d’Ivoire avait une place, raison pour laquelle il a décidé de jouer pour les Eléphants. C’est ce qu’il expliquait. « J'ai toujours eu le choix de la Côte d'Ivoire dans un coin de ma tête quand j'ai commencé le foot. Cela a toujours été d'actualité dans le sens où j'ai les deux nationalités. Pendant un bon moment, c'est vrai que la suite logique était d'aller avec la France parce que j'avais connu les catégories de jeunes et que j'avais grandi en France. Mais on mûrit, on réfléchit, beaucoup de choses se passent. Il y a aussi des contextes qui font qu'un choix peut être orienté. Aujourd'hui, si j'ai fait ce choix, c'est que j'arrive à un âge où je n'ai pas trop envie de jouer sur je ne sais quelle incertitude. J'avais envie de prendre ce qu'il y avait à prendre et de vraiment me faire plaisir».

Le duel promet d’être disputé, et les deux buteurs auront l’occasion de s’illustrer et de marquer les esprits.

Oumar NDONGO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram