fbpx
French VERSION

Hector Cùper : «les entraîneurs ne sont pas des faiseurs de miracles»

Hector Cùper au milieu avec son staff
Hector Cùper au milieu avec son staff

Il n’avait eu droit qu’à deux séances avant d’affronter la Tunisie le 5 juin. Et pourtant, les Léopards avaient subi une courte défaite (1-0) et s’étaient vaillamment battus au stade de Radès. Cette fois-ci, les hommes d’Hector Cùper ont pu avoir une semaine intense d’entrainements. Ils feront face aux Maliens ce vendredi au stade El Menzah de Tunis.

Le sélectionneur de la RD Congo est impatient de voir si ses hommes ont bien assimilé les schémas tactiques qu’il a mis sur pied. Face à une jeune et très joueuse équipe du Mali, c’est le test parfait. «Nous allons aborder ce deuxième match amical en essayant certaines choses. Je dis souvent, dans le foot, le résultat est toujours important. Mais le plus important pour moi en ce moment est de voir comment l’équipe va réagir quand elle est confrontée à certaines situations. Maintenant, nous connaissons les joueurs. Et on doit donner la possibilité à chaque joueur de jouer», confie coach Cùper à Sport News Africa.

«La défaite et la victoire auront plus d’importance aux mois de septembre»

Pour ce match contre les Maliens, Hector Cùper n’est pas obnubilé par la victoire pour son deuxième match sur le banc de la RDC. «La défaite et la victoire auront plus d’importance aux mois de septembre. La mentalité du nouveau staff technique est différente. Mais, à chaque fois, il est bon de gagner ses matchs. Néanmoins, on peut être également satisfait de la tactique défensive mise sur pied. Quand les joueurs montrent sur le terrain qu’ils maitrisent le système qui a été élaboré lors des séances d’entrainement, on peut s’en réjouir même si le résultat du match est défavorable. Si les joueurs montrent qu’ils ont compris ce que j’attends d’eux, cela me réconforte», soutient l'Argentin.

Tout de même, Hector Cùper avoue qu’il serait ravi que ses poulains gagnent leur second match de cette fenêtre FIFA du mois de juin. «Si on bat le Mali, je serais content. Mais, on verra ce que ça va donner demain (vendredi). Nous n’avons pas eu assez de temps pour travailler. Les entraineurs ne sont pas des faiseurs de miracles. Heureusement, les joueurs montrent qu’ils sont capables de s’adapter. Et ils s’améliorent au fil des jours. Les joueurs sont enthousiastes. Et c’est à saluer», rassure l’ex-sélectionneur de l’Egypte.

Pour les éliminatoires du Mondial 2022, les Léopards sont dans la poule J avec le Bénin, la Tanzanie et Madagascar. La RD Congo débutera contre les Tanzaniens à domicile (31 août) avant de rendre visite aux Béninois (4 septembre).

Ablaye DIALLO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram