fbpx
CAN 2021, LA
FIÈVRE MONTE !
SUIVEZ-LA SUR LE DISPOSITIF EXCEPTIONNEL QUE SPORTNEWSAFRICA VA VOUS PROPOSER !
French VERSION

Ibrahima Koné - Attaquant du Mali : «c’est ma meilleure saison»

Ses quatre buts inscrits face au Kenya (5-0, 1-0) au mois d’octobre dernier, en qualifications pour la Coupe du Monde, ont grandement aidé équipe nationale le Mali à s’avancer vers le 3e tour. Ibrahima Koné (22 ans) est un homme en forme, ce qu’il prouve régulièrement avec Sarpsborg 08, son club norvégien.

De notre correspondant en France

Coupe du monde 2022
Ibrahima koné, attaquant de l'équipe du Mali

Samedi, Sarpsborg 08, en cas de succès face à Stabaek, fera un pas important vers le maintien en Eliteserien (Ligue 1 norvégienne). L'équipe compte notamment sur Ibrahima Koné (22 ans), déjà auteur de 10 buts cette saison, pour approcher cet objectif. Avant cette rencontre, l’attaquant des Aigles est revenu sur cette saison qui le révèle, mais aussi sur son parcours.

Vos quatre buts face au Kenya ont marqué les esprits. Notamment le triplé lors du match remporté 5-0 au Maroc…

Oui, je suis vraiment très fier d’avoir marqué ces buts pour mon pays. J’avais déjà inscrit un triplé, mais avec la sélection locale, en juillet 2017 face à la Gambie (4-0), en qualifications pour le Championnats d’Afrique des Nations (CHAN). Mais là, c’est avec la sélection A.

C’est beaucoup de joie et d’émotion. J’espère que mes buts aideront le Mali à se qualifier pour le dernier tour. J’aurais aussi aimé qu’on joue le match aller (5-0) à Bamako plutôt qu’au Maroc, sans public. Car la présence de nos supporters est importante. Nous aurions aimé fêter cette victoire avec eux. Si on joue le dernier tour, j’espère que nous pourrons recevoir chez nous, et pas sur terrain neutre.

Vous aviez été convoqué par Mohamed Magassouba, le sélectionneur, pour les matches face au Rwanda (1-0) et l’Ouganda (0-0). Comment s’était déroulée votre première chez les Aigles ?

Très bien. C’est Fousseni Diawara, le sélectionneur adjoint, qui m’avait contacté pour me dire que j’allais probablement être appelé. J’étais très heureux, et quand j’ai rejoint le groupe, tout le monde m’a très bien accueilli, que ce soit le staff et les joueurs.

Maintenant, pour moi, l’objectif est d’être appelé régulièrement, d’être performant et d’aider l’équipe à atteindre ses objectifs. On a tous envie de se qualifier pour la Coupe du Monde. Ce ne sera pas facile, il y a encore des points à prendre lors des deux derniers matches contre l’Ouganda et le Rwanda, puis éventuellement le 3e tour, mais on a un groupe de qualité et on peut y croire.

Vous devez vos convocations en sélection grâce à vos performances en Norvège, avec Sarpsborg, un club que vous avez rejoint cette année…

Oui. Quand je suis arrivé en Norvège, à Haugesund en janvier 2018, il faisait froid, je ne parlais ni anglais ni norvégien, et je me  suis adapté. Cela a pris du temps, mais j’ai réussi à m’intégrer et à m’habituer à la vie en Norvège, un pays où les gens sont accueillants, sympathiques et souriants. Mais dans mon club, c’était plus compliqué. Je n’avais pas vraiment la confiance du coach, je savais aussi qu’il fallait que je travaille plus. J’ai été prêté en 2020 à Adana Demirspor en Turqquie.

Et en début d’année j’ai signé à Sarpsborg jusqu’en 2023. Je ne regrette pas mon choix. La ville est assez petite, mais elle située pas très loin d’Oslo, la capitale et de la Suède. Et sportivement, ça se passe très bien. Cette saison, je marque, je fais des passes décisives. J’avais aussi réussi un quadruplé en septembre contre Sandefjord (5-0), le premier de ma carrière.

« J’ai caché à mes parents que je jouais au foot »

 

Comment expliquez-vous cette progression ?

Déjà, je parle anglais, je connais quelques mots de norvégien. Je connais mieux le football norvégien. Il est à la fois physique et intense, il faut faire beaucoup de courses, d’efforts. De plus, le staff technique me fait confiance, et il y a un très bon état d’esprit dans le groupe. Je suis beaucoup plus à l’aise ici, j’ai mûri. Il y a aussi pas mal d’africains francophones dans l’équipe, des fran,çais, on se fréquente pas mal en dehors du foot. Je pense que depuis que je suis professionnel, c’est ma meilleure saison.

Vos performances ont visiblement suscité un certain intérêt dans d’autres pays…

Oui, je sais qu’il y a des clubs qui me suivent, en France, en Belgique, en Turquie. Je suis encore sous contrat, et on verra au prochain mercato hivernal si je dois partir ou pas. Je me concentre d’abord sur la fin de saison. Il sera ensuite temps de parler du reste.

Au Mali, vous n’avez finalement joué qu’un an en Division 1, au CO Bamako, avant de partir en Norvège…

C’est vrai. C’est un agent qui m’avait trouvé ce club d’Haugesund. Un peu avant, j’avais effectué un test au Sporting Braga (Portugal). Je n’ai en fait joué qu’un tout petit peu plus d’un an en D1. J’avais d’ailleurs fini meilleur buteur de mon équipe, alors que je n’avais pas encore 18 ans.

Ce qui est assez drôle, c’est que j’ai longtemps caché à mes parents que je jouais au foot. Ils voulaient surtout que je fasse des études, mais ce qui m’intéressait vraiment, c’était le football. Quand j’ai rejoint le CO Bamako, qui est tout de même un grand club au Mali, ils ont commencé à entendre mon nom à la radio, ou à le lire dans les journaux…

Comment avaient-ils réagi ?

Mon père, décédé en 2017, et qui avait joué au niveau amateur quand il était plus jeune a été surpris. Ma mère m’a soutenu. Mais ils m’ont surtout conseillé de persévérer dans ce que j’aimais…

Alexis BILLEBAULT

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

Moussa Marega tourne le dos au Mali et à la #CAN2021 pour jouer le Mondial des clubs https://sportnewsafrica.com/breve/can-2021-moussa-marega-zappe-le-mali-pour-jouer-le-mondial-des-clubs/

Les sélections féminines du Maroc et du Sénégal s'affrontent ce mardi en match amical https://sportnewsafrica.com/breve/amical-les-lionnes-de-latlas-affrontent-les-lionnes-de-la-teranga/

Djamel Belmadi est présent au Qatar pour suivre la Coupe Arabe 2021 et superviser la sélection d'#Algérie durant la compétition https://sportnewsafrica.com/breve/coupe-arabe-2021-belmadi-present-au-qatar/

L'Algérie s'est illustrée aux Championnats Arabes d'athlétisme https://sportnewsafrica.com/breve/athletisme-championnats-arabes-17-medailles-pour-les-cadets-algeriens/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram