fbpx
French VERSION

Jaraaf : Youssou Paye, l’homme providentiel

Pape Youssou Paye, attaquant Jaraaf

Le Jaraaf peut dire merci à Pape Youssou Paye. Le capitaine des vert, blanc et grenat a été ultra décisif dans la qualification du club de la Médina (ndlr : quartier de Dakar). Buteur lors des trois dernières sorties, « Fathié » comme on le surnomme a porté les siens dans cette phase de poule.

« Fathié », bourreau de Salitas

Dans ce groupe C, des plus relevés avec les burkinabés de Salitas et deux anciens vainqueurs, CS Sfaxien et Étoile du Sahel, Jaraaf partait comme le petit poucet des 4. Une tendance qui semblait se confirmer après les deux premières journées avec un point et la dernière place de la poule. C’est face à Salitas que la bascule s’est opérée.

Dominé en première période dans ce match de la 3ème journée, Jaraaf prend les devants 2-0 à la pause, grâce notamment à un but de Youssou Paye pour faire le break. Ce sera le score final avant de se déplacer lors de la manche retour face au club de Salimata et Tasséré. Sur une reprise de volée de plus de 30 mètres venue d’ailleurs de Pape Youssou Paye, encore lui, Jaraaf l’emporte à Porto Novo et se retrouve leader du groupe (7 points) à la fin de cette 4ème journée.

Une fidélité au club récompensée

Comme un symbole, c’est encore Paye qui donne la victoire aux siens ce mercredi au stade Lat Dior de Thiès contre l’Etoile du Sahel. Un but plein d’abnégation dès la 25e qui offre un 3ème succès de rang au Jaraaf. Formé au club, Youssou Paye débarque à 14 ans chez les cadets en 2010. Dès la saison 2013-2014, alors en catégorie juniors, il est surclassé en seniors et découvre la première division.

Il entame sa 9ème saison professionnelle avec son club de toujours. « Très heureux d’atteindre l’objectif qu’on s’était fixé. Nous voulions finir le travail avant la 6ème journée contre Sfax » confie Youssou Paye après cette qualification. Avant de revenir sur sa réussite actuelle dans cette compétition. « J’étais blessé en début de saison et j’ai effectué un gros travail de deux séances quotidiennes de remise en forme, en cachette et avec l’aide du coach Cheikh (Guèye) dès son arrivée».

« Le coach connaît mon efficacité devant les buts même si je n’ai pas beaucoup d’occasions. C’est ce qui explique qu’il m’ait repositionné comme avant-centre » explique-t-il. Et l’appétit médinois est encore loin d’être rassasié comme le confie le capitaine : « on veut aller en finale! On visait les phases de poule dans un premier temps, puis les ¼ finales et là nous y sommes. Maintenant on ne se fixe aucune limite car on s’est rendu compte qu’on n’a rien à envier aux autres équipes de la compétition».

En attendant, Pape Youssou Paye et le Jaraaf ont rendez-vous mercredi pour la première place du groupe contre le club sportif de Sfax.

Moustapha M. SADIO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram