fbpx
French VERSION

L1 ivoirienne : C’est la grogne à l’USC Bassam 

Le torchon brûle entre les joueurs de l’USC Bassam (Ligue 1 ivoirienne) et la direction du club, à propos des salaires. Depuis fin mars, les sociétaires de l'équipe attendent toujours de passer à la caisse. Et la situation commence à agacer les principaux concernés. « Les joueurs n’ont pas encore reçu leurs salaires du mois de mars, affirme une source proche du club. Et ce n’est même pas sûr qu’ils perçoivent quelque chose pour ce mois d’avril, vu que les dirigeants ne répondent même pas aux joueurs. »
Pourtant, la Ligue professionnelle de football (LPF) et l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI), organisation de défense des droits des joueurs en activité, recommandent aux clubs de verser 50% des salaires de mars et d’avril. Une recommandation qu'ignore, pour l'heure, la direction du club insulaire dont les joueurs ont du mal à comprendre l'attitude.

Un comportement d'autant plus incompréhensible que la Fédération ivoirienne de football a déjà payé aux clubs de Ligue 1 la totalité de leurs droits TV estimés à 70 millions de FCFA. « Les joueurs sont dans le besoin et les dirigeants font la sourde oreille alors que des formations moins huppées ont réussi à payer les salaires de leurs joueurs. », peste notre interlocuteur. Le calme avant la tempête ?

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram