fbpx
French VERSION

Ligue 1 : Idrissa Gana Gueye et Paris font le show contre Brest

Gana Gueye célèbre avec Kimpebe son joli but contre Brest
Gana Gueye célèbre avec Kimpembe son joli but contre Brest

Paris ne force pas en ce début de saison mais Paris fait le job. Pour leur troisième match de championnat ce vendredi face à Brest, les hommes de Mauricio Pochettino s'offrent un nouveau succès (2-4).

Sans sa nouvelle recrue star, Lionel Messi et, en l’absence aussi de Neymar, la formation parisienne alignait néanmoins un onze de départ qui avait de la gueule. Avec notamment ses trois internationaux africains Achraf Hakimi, Abdou Diallo et Idrissa Gana Gueye, le PSG a mené les débats sans jamais forcer son talent.

Et comme d'habitude, les Parisiens ont longtemps posé le pied sur le ballon. Devant un bloc bas des Brestois, ils ont  cherché à passer par les côtés, notamment sur le flanc droit avec un Hachraf Hakimi très porté vers l'avant. Cependant, le premier but parisien va venir du milieu de terrain, Ander Herrera (24’). L'Espagnol reprend d'une belle volée un ballon mal repoussé par les Brestois juste à l'entrée de la surface.

Idrissa Gana Gueye casse tout

Dominatrice, la bande à Gana Gueye va même doubler la mise dans la foulée grâce à Kylian Mbappé (36’) suite à un joli travail de l’international marocain Achraf Hakimi. Après un déboulé dont il a le secret, l'ancien joueur de l'Inter de Milan a enchaîné avec un centre de la tête mal repoussé par la défense des hôtes. Et Kylian Mbappé de jaillir pour catapulter de la tête le cuir au fond des filets.

A 2-0, le PSG déroule et accule l'adversaire sans se montrer tranchant. Mais, le club de la capitale va aussi s’exposer aux contres. Les Coéquipiers d'Abdou Dialli vont même encaisser un but inattendu de Franck Honorat à quelques minutes de la fin de la première mi-temps (42’).

Paris douche les espoirs de Brest

La deuxième mi-temps va démarrer comme la première avec une domination parisienne sans conteste. Ayant du mal à conserver les quelques ballons récupérés, Brest recule davantage et s'expose aux tirs de loin des Parisiens. C'est d'ailleurs par ces frappes hors de la surface que le PSG va une nouvelle fois breaker. Libre de tout marquage, l'international sénégalais Idrissa Gana Gueye va profiter de ce confort pour déclencher une grosse frappe flottante. Celle-ci va venir se loger dans les petits filets du gardien de but brestois.


Entré en seconde période, le compatriote de Lionel Messi, Di Maria va venir éteindre tous les espoirs des hôtes qui avaient réussi à revenir à  2-3 à la 85e minute grâce à Steve Mounié.
Sur une contre-attaque fulgurante, l'Argentin, après un une-deux bien senti avec Hakimi, trompe d'un joli lob le portier. Un sans-faute pour le club de la capitale malgré l’absence de ses stars, Messi et Neymar.

Jules DIA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram