fbpx
French VERSION

Naples : transfert d'Osimhen, tout sur les vrais chiffres

L’attaquant nigérian de Naples a été acheté 81 millions d’euros à Lille. Ça, c’est la version officielle. Les choses sont plus complexes. Explication en cinq points.

Victor Osimhen lors d'un séjour à Naples peu avant son départ de Lille.
Victor Osimhen lors d'un séjour à Naples peu avant son départ de Lille.

Un esprit profane peut penser que lorsqu’un joueur est transféré dans un club pour un montant donné, l’intégralité des fonds récoltés dans l'opération rentre directement dans les caisses de l’écurie de départ. Les plus avertis, eux, peuvent considérer que le vendeur perçoit certes une partie de l’argent, mais que le reste est réparti entre divers autres ayants droit. Agents, intermédiaires, clubs formateurs et, parfois, le joueur lui-même.

Mais, les choses sont encore plus complexes que cela. Surtout avec l’instauration du fair-play financier. Lequel oblige de plus en plus les états-majors à user d’ingénieux montages financiers pour accomplir des transactions hors normes tout en restant dans les clous.

Le transfert de Victor Osimhen de Lille à Naples, en juillet 2020, est à ranger dans cette catégorie. Conclue pour officiellement 81 millions d’euros, l’opération est aujourd’hui entourée de suspicions. Quel est le vrai prix de vente de l’attaquant nigérian ? Le LOSC a-t-il touché l’intégralité de la somme, le cas échéant ? L’Équipe a apporté des réponses. Sport News Africa en retient cinq points essentiels.

1. À Lille, on ne parle pas le même langage

Olivier Létang est l’actuel PDG de Lille. Mais le transfert de Victor Osimhen, c’était Gérard Lopez, son prédécesseur. Entre les deux hommes, on ne parle pas le même langage à propos du montant de l'opération. Lopez avance 71,3 millions d’euros (M€) + 10 M€ de bonus. Létang corrige : «Tout le monde pense que la vente d’Osimhen, c’est 81 M€. Sur l’accord de transfert, c’est 68 M€.» Et d’après la nouvelle direction, le Super Eagle n’a rapporté à Lille que 10 M€ environ.

L’Équipe a tranché. Citant des documents qu’il a pu consulter, le quotidien sportif français conforte Lopez. En précisant : «le prix de cession exact est bien 71,3 M€ hors bonus. Mais le bonus évoqué par Lopez (10 M€) est lié à la participation de Naples à un quart de finale de Ligue des champions, à raison de 2,5 millions par an sur les quatre saisons du contrat. Autrement dit, Lille n’en a pas vu la couleur.».

2. Dribbler le fair-play financier

Lopez et Létang ont au moins un point de convergence. Ils ne disent pas tout haut que l’accord entre Naples et Lille pour le transfert de Victor Osimhen comporte une clause servant à dribbler le fair-play financier. Comment ? Le club français a «supporté» une partie du prix de vente de l’attaquant nigérian. La pirouette a consisté à céder à Lille quatre Napolitains (sur)évalués à 5 M€ par tête. Soit 20 M€ à tirer des 71,3 M€. L'un des joueurs en question, un gardien de but, n'a disputé qu'un match de Coupe de France. Tandis que les autres n'ont jamais joué avec l'équipe pro et sont finalement rentrés en Italie pour évoluer dans des divisions mineures (Series C et D).

Les champions de France ne sont pas les seuls à recourir à un tel mécanisme. Celui-ci est devenu courant dans le (nouveau) monde du foot business. Fin octobre, la Fédération italienne de football avait ouvert une enquête pour élucider 62 transferts pour lesquels ce type de montage aurait été employé. Et celui de Victor Osimhen est dans le lot douteux.

«Ce type d’accord permet en effet aux deux formations de dégager facilement des plus-values sur les exercices comptables annuels, renseigne Ouest France dans un article consacré à l’enquête de la Fédération italienne. Lorsqu’un club achète un joueur, il peut en effet amortir le coût sur plusieurs saisons du point de vue de son bilan comptable. En revanche quand un club vend, il peut inscrire en intégralité la somme sur son compte.»

3. Lille a gagné combien

En plus des 20 M€ destinés à financer le transfert de quatre joueurs de Naples à Lille, il faut retrancher plusieurs autres montants du prix de cession d’Osimhen. 3 M€ d’indemnité de formation sont allés aux anciens clubs du Nigérian. 8,3 M€ pour Charleroi, qui l’a vendu à Lille et, à ce titre, avait droit à un pourcentage sur la plus-value. Il y a aussi la commission des agents (6 M€) et les intérêts d’emprunt pour la Banca Ifis (4 M€, voir plus loin), qui avait avancé 40 M€ au LOSC en vue de la finalisation de l'opération.

4. Le rôle de Banca Ifis

La Banca Ifis a été fondée en 1983. Son siège est à Venise, en Italie. Elle est cotée à la Bourse de Milan. Selon L’Équipe, cet «établissement bancaire a facturé le versement du transfert d’Osimhen en échange d’un taux d’intérêt de 4%». Plus précisément, Banca Ifis a avancé au LOSC 40 M€ suivant un procédé appelé affacturage. En contrepartie, la banque italienne a perçu 4M€ du montant du transfert de l’attaquant nigérian, représentant ses intérêts.

Ainsi, le transfert d'Osimhen a rapporté à Lille 36M€. Un montant qui a permis au club, d'après Gérard Lopez, repris par L’Équipe, «de se désendetter en soldant immédiatement une ligne de crédit accordée par le Crédit Mutuel Nord Europe à hauteur de 35 M€». Il «a vraiment évité au club d’être en très grande difficulté financière à l’été 2020», résume une source interne citée par le journal français.

 5. Combien gagne Osimhen à Naples ?

A priori, Victor Osimhen n’a pas vu la couleur des 71,3 M€ de son transfert à Naples. L’attaquant nigérian se serait juste contenté de négocier un salaire de 4,5 M€ net annuels, hors primes. En contrepartie, après une saison terne, il fait aujourd'hui le bonheur de Naples. Cette saison, le Super Eagle a signé neuf buts et deux passes décisives, toutes compétitions confondues.

La Rédaction

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

#Mondial2002 L'Afrique du Sud étudie ses options après avoir été déboutée par la FIFA et pourrait faire appel de la décision https://sportnewsafrica.com/news-football/mondial-2022-deboutee-par-la-fifa-la-safa/

La Mauritanie n'y arrive toujours pas à la Coupe Arabe 2021 #ArabCup2021 https://sportnewsafrica.com/breve/coupe-arabe-2021-la-mauritanie-chute-une-nouvelle-fois/

L'Ouganda s'offre l'Afrique du Sud en éliminatoire du Mondial féminin U20 https://sportnewsafrica.com/breve/mondial-2022-u20-f-lafrique-du-sud-tombe-en-ouganda/

#ArabCup2021 La Tunisie peut se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe Arabe 2021 en cas de succès sur la Syrie ce soir https://sportnewsafrica.com/news-football/la-syrie-sera-face-a-la-tunisie-pour-la-deuxieme-journee-de-la-coupe-arabe/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram