fbpx
French VERSION

Maroc : Ce qui change pour les joueurs étrangers

La D1 marocaine reprendra en septembre avec des changements pour les joueurs étrangers

Le Maroc veut rehausser le niveau de son championnat et attirer les meilleurs joueurs étrangers, particulièrement ceux qui brillent sur le continent africain. En témoignent les nombreuses recrues réalisées par les clubs de D1 durant ce mercato. Mais, surtout des profils en provenance  d’Afrique centrale. On peut notamment citer Lambert Araina et Salomon Banga Bindjeme (Cameroun), Clatous Chama (Zambie), Chadrack Muzungu et Rossien Tuisila (RDC). Ensuite Louis-Autchanga Ameka (Gabon), Emmanuel Imanishimwe (Rwanda) et Sami Hien (Burkina Faso)…

Pour mettre en place cette politique, la Fédération assouplit certaines directives qui avaient été instaurées par le passé. Dispostif qui avait pour but de limiter le nombre de joueurs étrangers dans les clubs. Selon les nouvelles dispositions communiquées par la FRMF, les équipes auront le droit, à partir de la saison prochaine, d’avoir cinq joueurs étrangers dans leur effectif. Dont 4 pourront être titulaires.

Cette recommandation fait suite au rapport soumis par la Commission chargée de la thématique de la participation des joueurs professionnels étrangers en championnat  national. Après un long débat, la FRMF a ainsi validé les propositions émises. Auparavant, plusieurs responsables du football national considéraient que la présence de nombreux joueurs étrangers, «bloquait le développement des jeunes talents nationaux».

Mais la réalité du football actuel a fini par dicter sa loi. Al Ahly et l’Espérance Tunis par exemple misent également sur des joueurs du continent pour dominer l’Afrique. Ils se sont d’ailleurs partagés les quatre dernières Ligue des champions de la CAF. Alors qu’un seul club marocain y est parvenu entre 2000 et 2021: le Wydad Casablanca en 2017.

Désormais, en D1 et D2, « cinq joueurs étrangers peuvent être inscrits sur la feuille de match dont le gardien de but. Le nombre de joueurs autorisés à être sur l’aire de jeu est de quatre éléments», lit-on. Contre 3 auparavant. En division amateurs, le même quota sera aussi en vigueur,. Toutefois poursuit la même note, «quatre joueurs étrangers au maximum peuvent fuguer parmi les onze titulaires durant toute la rencontre ».

En division amateurs 1 et 2 (4e et 5e division), seuls trois joueurs étrangers devraient figurersur la feuille de match. Dont le gardien de but, mais deux d’entre eux peuvent être titulaires. Le nombre maximum des joueurs étrangers présents sur l’aire de jeu est fixé à deux éléments.

Plus obligé d'être international

Louis Ameka est l'une des nombreuses recrues de ce mercato

La FRMF met en outre en garde les clubs contre toute entorse à ces règles. «En cas de non respect de ces directives, le club fautif  aura un match perdu conformément aux dispositions des règlements de la FRMF». Par ailleurs, les joueurs étrangers recrutés ne seront plus obligatoirement des internationaux.

Le Comité directeur de la Fédération a en effet supprimé cette mesure. Il n'est plus question d'enregristrer de nouveaux joueurs étrangers aux championnats nationaux sous réserve de participation à plusieurs matchs internationaux. Auparavant, les recrues devaient justifier au moins 10 sélections avec leur équipe nationale.

Les gardiens étrangers de retour

Le gardien sénégalais Oumar Diallo, un des deux derniers gardiens étrangers à évoluer dans le championnat marocain

Ce n’est pas tout concernant lces changements. Au sujet des gardiens de but étrangers, les clubs pourront désormais recruter et faire jouer des portiers non marocains. Une interdiction avait été faite en 2015 pour rehausser le niveau des portiers nationaux. L’un des derniers gardiens à porter les couleurs d’un club marocain fut d'ailleurs le Sénégalais Omar Diallo qui jouait à Khourigba (OCK).

Aujourd’hui, le Maroc semble bien loti dans ce domaine avec le Sévillan Yassine Bounou et Mounir El Kajjoui (Hatayspor/ Turquie). Parmi les gardiens qui évoluent dans la "Botola Pro D1", figurent Anas Zniti du Raja et Ahmed Reda Taghnatoui du Wydad. Tous deux des champions d’Afrique en club et avec la sélection A’.

Mohamed HADJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram