fbpx
LIVE
[get-live-match-number]

MATCHS DU JOUR 9

13H30 FC Saint Eloi Lupopo - Céleste FC
13H30 Blessing FC - FC Renaissance
14H30 FC Renaissance - Tout Puissant Mazembe
15H30 Racing Club d'Abidjan - Sporting Club de Gagnoa
18H00 AS des Employés de Commerce Mimosas - FC Lys Sassandra
12H45 ENPPI Club 0-0 Haras El Hodood
12H45 Smouha SC - Aswan SC
15H00 Future FC - Al Ittihad Al Iskandary
17H00 Ceramica Cleopatra FC - Ismaily SC
,

Tunisie : les raisons du limogeage de Mondher Kebaier

Au lendemain de l’élimination des Aigles de Carthage en quart de finale de la CAN, la Fédération tunisienne de football (FTF) a limogé le sélectionneur, Mondher Kebaier. Sport News Africa revient sur les raisons du divorce avec un technicien qui n’a jamais convaincu depuis son nomination le 27 aout 2019.
De notre correspondant de la Tunisie

Mondher Kebaier n'est plus sélectionneur de la Tunisie.
Mondher Kebaier n'est plus sélectionneur de la Tunisie.

Juste trois heures après son retour au bercail, Mondher Kebaier. Ses nombreux détracteurs exultent. Et pourtant, le bilan du désormais ex-sélectionneur de la Tunisie est loin d’être catastrophique. Coach Kebaier, c’est 33 rencontres sur le banc des Aigles de Carthage pour une moyenne de 2,03 pts/match. L’homme de 51 ans a permis à la Tunisie d’enregistrer 21 victoires pour 4 nuls et 8 défaites durant son magistère commencé le 27 août 2019. Mieux encore, l’ex-entraineur de l’Espérance de Tunis et de l’Etoile du Sahel a également mené son équipe aux barrages de la Coupe du monde. C’était le premier objectif qui lui était assigné.

En ce qui concerne cette CAN au Cameroun, l’objectif était au moins de hisser l’équipe dans le dernier carré. Le natif de Bizerte a échoué à franchir l’obstacle burkinabé. La Tunisie a été battue (1-0) en quarts de finale par les hommes de Kamou Malo. Une défaite que les fans et les fédéraux ont du mal à digérer. Le bilan des Aigles de Carthage au Cameroun n’est pas reluisant. En effet, les hommes de Kebaier ont enregistré deux victoires et essuyé trois revers en cinq matches. Les défaites contre la Gambie (0-1) et le Mali (0-1) en phase de groupe ont fait beaucoup jaser.

A son arrivée à Tunis, Mondher Kebaier a lui-même reconnu son échec à la CAN : «L’objectif était d’atteindre au moins les demi-finales. Malheureusement les conditions et les faits de jeu ont rendu les choses difficiles, a tenté de se justifier coach Kebaier. Vingt-et-un joueurs ont été touchés par le Covid-19 durant la compétition mais tout le monde s’est donné à fond.» Il est vrai que la Tunisie était la formation la plus touchée par le coronavirus dans cette CAN 2021. Mais la pandémie n’explique certainement pas tout.

La défiance du public tunisien

Depuis sa nomination, Mondher Kebaier n’a jamais bénéficié d’un état de grâce. Il a toujours été la cible des critiques les fans tunisiens. Après le limogeage d’Alain Giresse, beaucoup s’attendaient à avoir un technicien étranger avec une grande renommée prendre la relève. Mais la FTF avait porté son choix sur un technicien local. Un choix de facilité pour beaucoup de Tunisiens, qui l’ont toujours critiqué. Même après une brillante qualification à la CAN, Mondher Kebaier a essuyé de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. Les attaques étaient si violentes que le président de la Fédération, Wadie Jary, dut lever le drapeau blanc. Il effectua une sortie pour demander aux fans de se ranger derrière le sélectionneur et son équipe.

Les supporters n’ont jamais cru que le technicien Kebaier était capable de faire franchir un palier à ses hommes. La défaite (0-1) contre la Guinée équatoriale pour les barrages du Mondial et le revers en amical (0-2) face à l’Algérie au mois de juin dernier au stade de Radès avaient fini de les conforter. Cet entraineur qui a pourtant été sur le banc de tous les grands clubs de la Tunisie est considéré comme un homme sans charisme. La qualité du jeu de son équipe était décriée par les supporters et certains techniciens tunisiens. C’était le cas lors dernier match face au Burkina Faso en quarts de finale.

L’exploit face au Nigeria... sans Kebaier

Le seul match qui a vraiment retenu l’attention du public tunisien à la CAN 2021 est la victoire face au Nigeria en huitième de finale. C’est le coach adjoint, Jalel Kadri, qui assurait l’intérim en l’absence de Kebaier, atteint par la Covid-19. Tactiquement, coach Kadri avait neutralisé l’équipe d’Augustine Eguavoen, le sélectionneur des Super Eagles, pourtant largement donnée favorite.

On avait vu une Tunisie disciplinée et déterminée pour vaincre. Tout le monde a salué le génie tactique de Kadri. Un instant, on avait oublié que Mondher Kebaier était le manager en chef de la sélection. C’est sans surprise que la FTF a désigné Jalel Kadri pour prendre la relève après avoir remercié Mondher Kebaier.

Désormais, c’est le retour du chevronné technicien Faouzi Benzarti qui est agité. D’autres veulent simplement voir un Européen avec du vécu sur le banc de la sélection tunisienne. Avant la CAN, la Fédération était en discussions avec Jean-Louis Gasset mais cela n’avait pas abouti. Reste à savoir quel sera le choix définitif de l’équipe fédérale avant les barrages du Mondial prévus au mois de mars.

Ablaye DIALLO

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🇹🇳En fin de contrat en juin prochain avec Ferencváros, Aïssa Laïdouni est dans le viseur de l'OM #sna #laidouni #OM

🇨🇵Ibrahima Konaté : « J'ai hâte de voir la bataille entre Walker et Mbappé » #sna #FranceAngleterre #konate

🇲🇦🇵🇹Pas de chance pour les deux joueurs du PSG qui malheureusement seront forfaits pour le reste de la compétition

https://sportnewsafrica.com/breve/mondial-2022-adversaire-du-maroc-le-portugal-perd-deux-joueurs/

#sna #maroc #portugal #Qatar2022

🇲🇦 Blessé contre l'Espagne,le défenseur de West Ham ne devrait pas être remis face au Portugal. #sna #aguerd #Maroc

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram