fbpx
French VERSION

Mondial 2022- Gr. H : les Diables rouges veulent envoûter les Lions

La séance d'avant-match des Diables rouges

Les Diables rouges du Congo veulent faire tomber les Lions du Sénégal de leur piédestal. Ce mardi 7 septembre, au stade Massamba Debat, les joueurs de Paul Put accueillent les vice-champions d’Afrique. Battus il y a juste un an (2-0) avant de faire match blanc au retour lors des qualifications à la CAN 2021, les Diables rouges sont prêts à relever le défi. «Le moral est au beau fixe car on a travaillé depuis le début de la semaine sur ce match contre le Sénégal», assure Dylan Saint Louis.

L’attaquant de Hatayaspor (D1 Turquie) espère que lui et ses coéquipiers joueront comme lors de la 2e période face aux Namibiens. «Nous avons eu une très bonne réaction en seconde mi-temps contre la Namibie (1-1, 1ère journée). On sait que cela a été insuffisant. Mais nous avons beaucoup discuté avec le coach et  le groupe. Notre envie, c'est de rester sur l’image positive de la deuxième mi-temps et d'essayer de faire une belle prestation contre le Sénégal», ajoute le joueur formé à Troyes, en France.

«Il faudra aborder le match comme les combattants, avec des qualités qui sont les nôtres. Nous sommes une très belle nation, il faudra le montrer sur le terrain», renchérit Morgan Poaty. Le défenseur de Seraing (D1 Belgique) s’apprête à vivre ses premières émotions avec le maillot des Diables rouges.

Paul Put à la fois optimiste et inquiet

La séance d'avant-match des Diables rouges

Le sélectionneur national des Diables rouges affiche un optimisme béat. En bon chef de groupe, il essaie de tirer ses joueurs vers le haut. Mais, le technicien belge sait bien qu’affronter le Sénégal, c’est comme rouler une pierre sur une montagne. «Le match va être difficile parce que le Sénégal est l’une des meilleures sélections en Afrique. C’est une équipe qui joue depuis 4 ou 5 ans ensemble», avoue le Diable rouge en chef.

Mais cela ne le pousse à verser dans le fatalisme. Put croit aux atouts de ses joueurs. «De toutes les façons, nous allons jouer avec le cœur en pensant à notre public. On va tout faire pour obtenir un bon résultat. Cela va être compliqué mais, nous ne devons pas avoir peur. Nous allons jouer sans complexe», conclut l'ancien sélectionneur du Burkina Faso.

Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram