fbpx
French VERSION

Mondial 2022-Nigeria (Gr.C): Gernot Rohr perd 9 joueurs contre le Cap-Vert

Le Nigeria n'a pas manqué son entrée en lice dans ces qualifications
Le sélectionneur du Nigeria Gernot Rohr est dans la tourmente avant d'affronter le Cap-Vert

Le sélectionneur national Gernot Rohr et ses  joueurs sont rentrés du bon pied dans ces qualifications au Mondial 2022. Et  les Super Egales ont en effet prouvé qu’ils restent parmi les grands favoris pour l’un des 5 tickets pour le Mondial 2022.

Le doublé (22e, 44e) de Kelechi Iheanacho en première mi-temps a aidé les triples vainqueurs de la CAN à prendre un départ parfait.

Cette victoire (2-0) place les hommes de Gernot Rohr en tête du classement devant le Cap-Vert et la République centrafricaine qui compte chacun un point. «Le travail a été fait. Nous devions gagner notre premier match à domicile. Et nous ne voulions pas concéder de but aussi pour montrer que maintenant nous sommes stables derrière (en défense). Donc pour quatre ou cinq matchs maintenant, nous n'avons pas encaissé de but», s’est félicité le techncien.

Quid du déroulement du match ? «Nous avons marqué nos deux buts en première mi-temps. Et nous étions calmes et avons joué notre football. Mais dans des conditions difficiles car après la pluie le terrain n'était pas facile à jouer pour les deux équipes. Mais nous avons dû nous adapter aux circonstances», confie Gernot Rohr.

 Neuf absences contre le Cap-Vert

Si le Nigeria a réussi une entame parfaite, Rohr pourrait avoir du souci face au Cap-Vert. Car, certains de ses cadres, sans citer de nom, ne seront pas de la partie contre les Requins Bleus.

«Neuf joueurs partent. Il y aura une autre équipe. Ce n'est pas facile de bâtir une autre équipe en seulement deux jours. Et aussi de jouer sur un terrain synthétique surtout après avoir joué sur une pelouse naturelle», s’inquiète le technicien allemand.

Gernot Rohr sait alors que la rencontre contre le Cap-Vert ne sera pas une promenade de santé. «Maintenant, nous devons battre une autre équipe. Donc c'est un défi pour le staff et les joueurs. Mais nous devons montrer notre solidarité et pour les joueurs qui arrivent maintenant, qui seront 20 pour le match. Nous devrons gérer la situation et je pense que notre équipe réalisera une autre bonne performance. Même en sachant que ce sera un match plus difficile que le Libéria», conclut l'ancien sélectionneur du Burkina.

Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram