fbpx
French VERSION
,

Mondial 2022-Sénégal : Moutarou Baldé, la bonne consommation locale

Moutarou Baldé s'est affirmé avec autorité sur son couleur droit contre le Togo

Un quart d’heure. C’est le temps qu’il a fallu à Moutarou Baldé pour mettre tout le monde d’accord. Baldé a remis en question les certitudes du sélectionneur sur le niveau des joueurs du championnat local. Le récent champion du Sénégal avec Teungueth FC (TFC) a réussi son baptême du feu, mercredi au stade Lat Dior de Thiès. Entré à la 73e minute de jeu alors que le Sénégal mène 1-0, il est à l’origine du 2ème but des Lions signé Abdou Diallo (80e).

Décomplexé au milieu des stars sénégalaises

A la 70e minute de jeu, Ibrahima Mbaye est en souffrance physiquement. L’arrière droit de Bologne (Serie A italienne) en manque de compétition en ce début de saison se plaint de crampes. Aliou Cissé décide alors de lancer dans le grand bain Moutarou Baldé. Le tout premier cap du très offensif latéral de TFC est scruté à la loupe.

Et on n’a pas été déçu. «Moutarou a fait une bonne rentrée. Durant les quelques minutes passées sur le terrain, il a beaucoup proposé offensivement. Mais ça c’est son football. C’est un latéral très offensif, qui propose beaucoup de solutions dans les phases offensives», confie son coach en club, Youssoupha Dabo, joint au téléphone par SNA.

Volontaire et décomplexé dans son couloir droit, Baldé multiplie notamment les montées. Comme sur cette contre-attaque où il offre une solution de passe à Boulaye Dia qui préfère jouer plein axe pour Habib Diallo (77e). À 10 minutes du terme. Alors que le Sénégal reste à portée de fusil des Éperviers. Il délivre une avant-dernière passe sur ce corner remis de la tête par Habib Diallo. S'en suit la demi-volée d’Abdou Diallo (80e).

Détendu tel un vieux briscard, il évolue en effet tout en sobriété. Et en faisant étalage de son expérience, lui qui a disputé la ligue des champions de la CAF cette saison avec son club de Teungueth FC.

 Un joueur équilibré

En fin de match, sur un corner adverse, il fait preuve de malice. Baldé provoque la faute de son vis-à-vis sur ce duel aérien. Tout sourire, il se relève pour se replacer. Une autre preuve que Moutarou ne venait pas les jambes tremblantes pour honorer sa première sélection. Rien d’étonnant pour Dabo. «On avait discuté avant son départ en sélection. Il partait pas là-bas pour faire le nombre. Mais surtout pour apporter sa qualité de footballeur et d’homme parce que c’est quelqu’un de très équilibré», explique l’entraîneur champion du Sénégal en titre. «Il a ce gros volume de jeu qui lui permet aujourd’hui d’attaquer et de défendre sans soucis, note Youssoupha Dabo. Après si le sélectionneur l’a pris c’est par rapport à ses qualités. »

« Moutarou Baldé est prêt pour enchainer»

Absent de la première liste des 25 joueurs convoqués, l’arrière droit de 27 ans est appelé en renfort deux jours plus tard pour pallier d’éventuels forfaits.

«Pour la suite, c’est le sélectionneur qui verra par rapport à ses besoins. Mais Moutarou Baldé est prêt et il l’a montré durant ces quelques minutes qu’il a passé sur le terrain (face au Togo)», soutient son entraineur en club. «Il a montré qu’il était prêt à apporter ses qualités de défenseur latéral», juge encore son entraineur.

Le technicien en profite pour lui glisser des conseils. «On verra ce qu’il va se passer (face au Congo). Mais, il doit juste se concentrer sur le travail parce que le haut niveau comme il le sait déjà après les matches de Ligue des champions (de la CAF) qu’il a fait, la concentration est très importante. S’il est là-bas (en sélection), c’est parce que footballistiquement, il a les qualités. Maintenant c’est au niveau de la concentration qu’il doit être au taquet parce que parfois, l’intensité peut monter très haut», conclut coach Dabo.

La première sélection encourageante de Moutarou Baldé dépasse de loin la seule carrière de l’ancien joueur de l’AS Douanes. Elle est aussi un combat des défenseurs du football local pour l’intégration dans cette sélection des pépites du championnat domestique.

Sa prestation de ce mercredi et les limites physiques de son concurrent direct, Ibrahima Mbaye, peuvent jouer en sa faveur pour enchaîner mardi prochain avec une première titularisation face au Congo pour la 2ème journée des qualifications au Mondial 2022.

Moustapha M. SADIO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram