fbpx
French VERSION

Afrobasket 2021 (F)-Bilan : le «back-to-back-to-back» du Nigeria, la chute brutale du Sénégal

Le Nigeria a réussi la passe de trois en remportant l’Afrobasket féminin 2021 qui s’est tenu au Cameroun (18-26 septembre). Les D'Tigress assoient ainsi leur domination sur le basketball féminin africain alors que le Sénégal est tombé de son piédestal en finissant hors du podium. Une première depuis plus d’un demi-siècle. Retour sur un tournoi qui a tenu toutes ses promesses.

Les D'Tigress du Nigeria.
Les D'Tigress du Nigeria.

Les lampions se sont éteints sur la 25ème édition de l’Afrobasket féminin avec le sacre attendu du Nigeria, vainqueur en finale devant le Mali, ce dimanche 26 septembre. C'est le troisième de suite pour des D’Tigress qui affirment ainsi un peu plus leur hégémonie sur le basket-ball féminin africain. Le Mali revient au premier plan avec cette première finale continentale depuis 2009 (défaite face au Sénégal). Nation la plus titrée du continent avec 11 titres, le Sénégal échoue au pied du podium. Son pire résultat depuis plus d’un demi-siècle.

Lentement mais sûrement, le Nigeria s’installe sur le toit du basketball féminin africain. Les D’Tigress ont réussi une deuxième fois de suite à conserver leur titre après 2019. Seul le Sénégal avait réussi à gagner au moins trois trophées continentaux à la suite. C’était entre 1974 et 1981 avec 4 titres consécutifs. 40 ans plus tard, Ezzine Kalu et compagnie emboîtent le pas à leurs grandes rivales de ces dernières années.

Ce cinquième titre africain du Nigeria était attendu, tant cette génération composée essentiellement de joueuses nigérianes nées aux États-Unis domine leurs adversaires depuis 2017, au Mali. Le Nigeria a gagné ses cinq rencontres dans le tournoi avec chaque fois au moins 10 points d'écart. Les D’Tigress n’ont jamais été inquiétées durant le tournoi avec une équipe complète sur toutes les lignes doublée d’un banc de qualité symbolisée par Promise Amukamara et Ife Ibekwe. Les apports de Amy Okonkwo et Odera Chidom ont permis aux Nigérianes de pallier l’absence de l’ex-capitaine Evelyn Akhator. Et le Nigeria semble parti pour faire la passe de quatre lors de la prochaine édition.

Le Sénégal sans médaille, une première depuis 1966

Transition générationnelle délicate pour le Sénégal qui échoue au pied du podium après sa défaite face au Cameroun lors du match pour la troisième place. En 24 participations, c’est seulement la deuxième fois que les Lionnes quittent la compétition sans médaille. Une première depuis 1966 lors de la première édition du championnat d’Afrique féminin en Guinée où elles avaient fini quatrièmes également.

Malgré un effectif de qualité emmené par Yacine Diop, Léna Niang ou encore Maty Fall, le Sénégal semble avoir du mal à faire oublier les retraitées Aya Traoré, Mame Diodio Diouf et surtout Astou Traoré. Cette dernière, meilleure marqueuse de l’histoire de l’Afrobasket n’a pas encore d’héritière dans le leadership et dans le scoring. Le Sénégal devra se reprendre pour espérer contester l’hégémonie nigériane et reconquérir son trône historique du basketball féminin continental.

Tournoi réussi pour le pays hôte, l'Afrique du Nord loin du compte

Le Cameroun termine donc à la troisième place en s’offrant sa première victoire contre le Sénégal lors de la petite finale. Une médaille de bronze au bout pour les joueuses du coach Ahmed Njoya. La troisième médaille dans le palmarès des Lionnes indomptables.

Avec sa place en finale, la première depuis 12 ans, le Mali continue de récolter les fruits de sa politique de développement de la petite catégorie. Malgré la défaite face à l’ogre nigérian, les Aigles peuvent rentrer satisfaites de leur participation.

Double vainqueur en 2011 et 2013, l’Angola continue de reculer dans la hiérarchie du basketball féminin africain. Les Palancas Negras terminent 8èmes sur 12 nations participantes. Aucune équipe de l'Afrique du Nord n’est parvenue à se hisser en demi-finale de cette édition 2021. Et ça dure depuis dix éditions et la place de finaliste de la Tunisie en 2000 (défaite face au Sénégal).

La Nigériane Adaora Elonu MVP du tournoi

Comme en 2019, une Nigériane a été désignée meilleure joueuse de l’Afrobasket. L’ailière forte Adaora Elonu succède à sa compatriote Ezzine Kalu. Auteure de 10,4 points, 5 rebonds et 2,4 passes décisives en moyenne par match, Elonu a influencé le parcours des D’Tigress. Son expérience a énormément pesé sur ce troisième sacre d’affilée du Nigeria.

Aux côtés d’Elonu dans le Cinq majeur, on retrouve sa compatriote et MVP de l’édition 2019, Ezzine Kalu. La Sénégalaise Yacine Diop, la Camerounaise Marina Paule Ewodo et l'imposante intérieure du Mali Mariam Coulibaly, deuxième meilleure rebondeuse de la compétition, complètent la sélection des meilleures joueuses du tournoi. La prochaine édition de l’Afrobasket féminin, prévue en 2023, vaudra certainement le détour.

Moustapha M. SADIO

VOIR AUSSI L'essentiel des chiffres de l'Afrobasket féminin 2021 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram