fbpx
, , ,

OM : Chancel Mbemba a-t-il perdu sa place de titulaire ?

Chancel Mbemba est un des symboles de la saison marseillaise. Le défenseur a été jusque-là sérieux, appliqué avec des performances solides. Chose rare il fait presque l'unanimité chez les supporters qui l'ont adopté. Mais dans cette dernière ligne droite pour le championnat, il est relégué sur le banc. Les interrogations commencent à s'élever sur les raisons de ces choix d'Igor Tudor, l'entraîneur marseillais.

Chancel Mbemba ne bougera pas de Marseille selon Javier Ribalta
Mbemba a-t-il perdu sa place de titulaire ?

« Concernant le choix de Léo (Balerdi), ce sont des choix techniques. J’ai étudié le style de Lyon et j’ai estimé que Léo était le meilleur choix. Parfois ça fonctionne, parfois on se trompe », a déclaré Igor Tudor pour expliquer l’absence du roc congolais face à Lyon, dimanche lors de la victoire de l'OM. Le technicien phocéen trouve une nouvelle fois la parade pour ne pas que s’ouvre le débat autour de la situation de Chancel Mbemba. Il n’y a pas encore de polémique, certes, mais des débats parfois acharnés ont bien lieu. Et pourtant, Marseille continue de mener la course à la seconde place en Ligue 1. Mais rien n’y fait, beaucoup s’expliquent difficilement, la mise au placard du symbole de la renaissance, de l’embellie marseillaise.

Lire sur le sujet : OM : la situation de Chancel Mbemba fait beaucoup parler

Mbemba : un des meilleurs joueurs du championnat de France cette saison

Chancel Mbemba, dont il s’agit, a tenu la baraque en championnat en de nombreuses occasions. En atteste son match dantesque contre le PSG lors duquel il a éteint Kylian Mbappé et consorts.  Le transfuge de Porto et ancien de Newcastle a aussi été l’élément qui a maintenu Marseille en vie dans la Ligue des champions avec des buts décisifs. Il a permis à l'OM jusqu’à la dernière minute de la phase de poules, d’espérer atteindre les 8èmes de finale.  Notamment avec son ouverture du score contre Tottenham lors de la 6ème et dernière journée. En sus de cela, Chancel Mbemba a été classé par plusieurs médias dans l’équipe type de la première partie de saison. Il est aussi un des favoris du prix Marc-Vivien Foé récompensant le meilleur joueur africain de Ligue 1.

Mais encore, un autre élément d’analyse de sa monstrueuse saison, c’est son classement dans l’équipe type africaine de 2022. Voici résumé la raison de sa présence sur cette prestigieuse liste : « Entre sa fin de saison à Porto et son début de saison à l’OM, on peut dire que l’international congolais enchaîne les bonnes performances. Vainqueur du Championnat portugais, de la Coupe du Portugal en étant le meilleur défenseur du club, il est arrivé à l’OM avec la même ambition ». Moins d’un an après son arrivée, tout l’OM a adopté le Léopard et ne jure que par lui. Cela pour son sérieux, sa sobriété, mais surtout sa constance dans la performance, en tout cas jusqu’à maintenant.

Mais alors Pourquoi ce brusque changement de statut de Mbemba ?

Définitivement adopté par la Canebière, Chancel Mbemba, depuis son arrivée à Marseille, n'a récolté que des lauriers. Logiquement, son absence du onze ces derniers temps intrigue les supporters de Marseille. Et jusqu’aux prestations récentes, de la défense en son absence et les chiffres leur donnaient raison. En l'absence du Congolais, l'OM n’avait jamais gagné de match cette saison, jusqu'à la victoire de ce dimanche.

Le premier acte de cette phase de non titularisation c’était contre Montpellier 1-1. Tudor avait indiqué sans personnaliser le débat que : « Ceux qui n'ont pas joué sont ceux qui ont disputé 90 minutes en sélection ». Une explication à laquelle n’avait pas souscrite Claude Le Roy. Qui empiriquement parlait de joueurs nettement meilleurs en revenant de sélection qu'avant de partir. L’explication pouvait être acceptée. Mais la question Chancel est revenue une semaine plus tard sur la table avec un deuxième match de suite sur le banc. Cela contre Lorient.

L’ancien Joueur de la Juventus et coach de l'OM argue cette fois un besoin de repos pour Chancel Mbemba. « C'est le joueur qu'on utilise le plus avec Valentin et Pau. Il sera titulaire dimanche (Ndlr : à Troyes) ». Quelques voix quand même ne s’expliquent pas techniquement que le défenseur central ne débute pas deux fois de suite. Claude Le Roy, en l’occurrence : « J'ai été très étonné de ne pas le voir dans le onze de départ, mais je ne sais pas ce qui se passe à l'intérieur du club. Dans l'absolu, il est indiscutable, dans le relatif, je ne sais pas ce que ça donne au quotidien », indiquait l'ancien sélectionneur de la RDC.

Le match contre Troyes, effectivement, l’ancien du TP Mazembe rejoue. Il est dans la lignée de ses performances passées et cela coïncide avec une victoire marseillaise (3-1).

Relance du débat dans le match capital contre Lyon

Marseille qui renoue avec la victoire, Chancel qui retrouve sa place. Tout ce qu’il y a de plus normal. Mais ce dimanche, rebelote, le meilleur défenseur de la saison en Ligue 1 est annoncé sur le banc.  Cette fois-là les débats et les interrogations fusent. Certes Igor Tudor est adepte du turnover comme l’atteste, le retour en grâce de Kaboré, Guendouzi, relégué sur le banc. Mais Mbemba en fait-il les frais ou la raison est-elle toute autre ? L’Etat major marseillais en tout cas ne donne aucune indication sur le sujet. Payet sur le banc, s’explique par les résultats, Guendouzi aussi avec les performances de Rongier et Veretout. Mais pour le nouveau chouchou du public, cela interpelle.

En effet quant dans son 3-5-2, le coach marseillais préfère mettre le défenseur qui offrait le plus d’assurance sur le banc. Cela est inexplicable pour les observateurs et les supporters, Tudor lui l’a expliqué par un choix tactique. Son choix a été payant cette fois, au contraire des deux autres passages de Chancel sur le banc qui se sont soldés par des nuls. Avec le débat qui se pose, le malaise pourrait vite poindre à Marseille en cas de mauvais résultats, puisqu’à chaque week-end de nouvelles voix s’interrogent sur ses non titularisations. Un exemple a été l’interrogation adressée à Thierry Henry sur la préférence actuelle « étonnante » pour Balerdi par rapport à Mbemba ? Le consultant l’a expliqué par un choix d’entraineur simplement.

Pour l'heure, Chancel Mbemba ne laisse apparaître aucun signe d’agacement étant toujours concerné et irréprochable dans son attitude. Les prochaines journées, plus précisément le contre Lens, pour un choc décisif pour la 2ème place en Ligue 1, édifieront sur le nouveau statut du Congolais.

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram