fbpx
French VERSION
,

Pandora Papers : Pep Guardiola et Di Maria éclaboussés

Parmi les personnalités citées dans les Pandora Papers, deux figures du football. L’entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, et l’attaquant du PSG Angel Di Maria.

Pep Guardiola est cité dans les Pandora Papers.
Pep Guardiola est cité dans les Pandora Papers.

Les personnalités politiques, chefs d’Etat et de gouvernement, sont les plus mises en avant. Mais, des figures d’autres secteurs sont également concernées par les Pandora Papers. Exemple : le football avec notamment l’entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, et l’attaquant argentin du PSG Angel Di Maria.

L’implication du technicien catalan dans les Pandora Papers est mentionnée par El Pais. Ce quotidien espagnol fait partie du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) qui a mené l'enquête. A en croire cette source, Guardiola aurait mis des années avant de déclarer les salaires qu'il a perçus en tant que joueur d'Al Ahli, au Qatar (2003 et 2005).

Il aurait ouvert un compte courant à la Banque privée d'Andorre (BAP) via une société au Panama, pour y déposer ses revenus. Il en était ainsi jusqu'en 2012. A cette date, indique El Pais, repris par L’Equipe, «il aurait profité de l'amnistie fiscale approuvée par le gouvernement de Mariano Rajoy pour régulariser sa situation». Il payera en effet 500 000 euros au Trésor espagnol.

Les 8 millions d'euros de Di Maria

Le rôle d’Angel Di Maria dans les Pandora Papers porte sur les gains tirés de ses droits à l’image. Pour ne pas déclarer les revenus en question, l’attaquant du PSG «aurait utilisé une entreprise au Panama (Sunpex Corporation Inc)». Celle-ci aurait été fondée avant qu'il débarque au Real Madrid en 2014.

Ce montage financier est révélé par La Sexta. Ce media précise que Di Maria «aurait géré plus de huit millions d'euros entre 2013 et 2017 via cette société écran». Plus tard, rapporte la même source, l'Argentin déposera l'argent sur un compte en Suisse.

Les Pandora Papers sont révélés par 600 journalistes de 117 pays. Ils ont exploité des millions de documents. Ceux-ci portent sur des montages financiers effectués dans des sociétés offshore et des paradis fiscaux. Les bénéficiaires : de nombreuses personnalités dans le monde.

La Rédaction

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram