fbpx
, ,

RD Congo : pourquoi Mputu n'a jamais joué en Europe

Il n'a jamais joué dans les championnats européens, cela n'a toutefois pas empêché à Trésor Mputu de se faire un nom sur le continent africain. Avec le Tout Puissant Mazembe, le virevoltant milieu excentré congolais a marqué l'histoire du football de son pays.

Trésor Mputu, un des plus grands talent de la RD Congo, ces deux dernières décennies

Son potentiel était énorme. Trésor Mputu était simplement une virtuose du ballon rond, au cours des deux dernières décennies. Beaucoup d’observateurs avaient pensé qu’il allait faire des merveilles sur les vertes pelouses européennes. Mais, le feu follet n’a jamais voulu quitter son pays. Sauf une escapade en Angola, à Kabuscorp (2014-2015). Moïse Katumbie, le patron du TP Mazembe qui a formé et forgé Mputu, explique pourquoi son «fils» n’a jamais voulu tenter sa chance en Europe. Alors qu’il avait des offres d’ Arsenal, de Nice, de Marseille et de Lille.

«Trésor Mputu est allé même à Arsenal. Vous pouvez poser la question au coach, Arsène Wenger. Trésor s’est entraîné avec Fabregas, Adebayor… Mais, il ne voulait pas rester en Europe», révèle le président du TP Mazembe, dans footrdc.com. À un moment, on me condamnait disant que je ne voulais pas libérer les joueurs. Le président Constant Omari (ex-président FECOFA ndlr) lui-même m’a dit, vous êtes en train de bloquer Trésor Mputu. Je lui ai demandé de lui trouver un club. Il est allé avec Trésor à Nice. J’ai disponibilisé mon avion pour conduire Mputu à Nice. Arrivé à Nice, il (Trésor) a quitté sans me dire un mot à ceux qui l’ont amené là-bas. Et il s’est retrouvé au Congo. Après, Mputu devait aller jouer au Qatar, mais une semaine après, il est lui-même revenu», poursuit-il.

«Entre le joueur qui aime l’argent et celui qui aime le pays...»

Le puissant patron du Tp Mazembé, Katumbi poursuit ainsi ses explications à propos du prodige qui fut un des joueurs des plus grands talents de sa génération. «Il y a des joueurs comme ça. Ils aiment leur pays. Et ce sont des joueurs très rares. Pour moi, c’est notamment une qualité. Mputu voulait continuer à servir le pays. Il y avait en Égypte un joueur appelé Mohamed Aboutreika, à la même époque que Mputu. Lui aussi n’a pas quitté son pays. Aboutrika a fait sa carrière à Al Ahly. Il faut faire aussi la part des choses, entre le joueur qui aiment l’argent et celui qui aime le pays», conclut-il.

 Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram