fbpx
, , ,

Reims-Oumar Diakité : « Balogun a mis la barre très haut mais… »

En débarquant au Stade de Reims cet été, Oumar Diakité savait sans doute qu’il serait vu comme le nouveau Balogun. Mais l’attaquant ivoirien de 19 ans veut se départir de cette étiquette pour briller, à sa manière.

Oumar DiakitéOumar Diakité
Oumar Diakité brille en présaison avec le Stade de Reims

Au Stade de Reims, Oumar Diakité doit faire oublier Folarin Balogun. Ce dernier, prêté par Arsenal la saison passée, avait enivré les défenses de Ligue 1 avec l’écurie champagnarde, finissant la saison avec 21 buts (22 TCC). Toutefois, les Rémois doivent faire sans lui puisque l’Américain est retourné à Arsenal. Pour le remplacer, ils ont misé sur Oumar Diakité. Le joueur de 19 ans débarque de Salzbourg.

Mais le buteur ivoirien ne veut pas se mettre de pression. Il ne veut pas être vu comme ''LE successeur de''. « C’est vrai que la saison dernière, Balogun a mis la barre très haut. Il a fait une très bonne saison mais Balogun, c’est Balogun. Il a ses qualités mais moi je suis Oumar Diakité, et j’ai mes qualités à moi. Donc c’est difficile d’enlever ce truc-là de la tête des gens qui disent que je suis le prochain Balogun, le remplaçant de Balogun… Moi je fais mon chemin à moi petit à petit et on verra bien ce que ça va donner », estime Oumar Diakité à France Bleu. Pour l’instant, l’Ivoirien part sur les chapeaux de roue. En 4 matchs de préparation, il a mis 5 buts. De bon augure pour la suite.

Puissance, percussion, technique

Oumar Diakité, malgré ses 19 ans, a déjà quelques faits d’armes à son actif. L’attaquant a mis 12 buts et délivré 11 passes décisives en 35 matchs lors de son prêt à Liefering (D2 Autriche). Pour s’imposer à Reims, l’ancien pensionnaire de l’ASEC veut se baser sur son style fait de « beaucoup de puissance et de percussion, avec aussi de la technique ». Il ajoute : « J’aime marquer des buts. Et j’essaye d’avoir un bon jeu des deux pieds mais aussi de la tête ».

Pour ce qui est de son objectif à l’aube de la saison qui débute dans deux semaines, Oumar Diakité ne se fixe aucune barrière. « Il n’y a pas de limites. On essaiera de prendre tout ce qu’on peut prendre et je vais essayer de mettre un maximum de buts. Il n’y a pas de minimum et de maximum, moi je fonce ! Et on fera le bilan à la fin de la saison. »

Lire aussi : Reims : Still loue les qualités de Oumar Diakité

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram