fbpx
LIVE
[get-live-match-number]

MATCHS DU JOUR 14

13H00 CA Renaissance Aiglon Brazzaville - AS Inter Club de Brazzaville
15H00 AS Bana Nouvelle Génération - AS Otôho d'Oyo
11H30 US Panda B52 Likasi - FC Lubumbashi Sport
13H30 FC Saint Eloi Lupopo - JS Groupe Bazano
13H30 Blessing FC - SM Sanga Balende
13H30 Tout Puissant Mazembe - US Tshinkunku de Kananga
14H30 AC Rangers - JS Groupe Bazano
14H30 Céleste FC - AS Maniema Union
15H30 Sporting Club de Gagnoa - Académie de Football Amadou Diallo de Djékanou
18H00 Stade d'Abidjan - Société Omnisports de l'Armée
12H45 Haras El Hodood - Pyramids FC
12H45 National Bank of Egypt SC - ENPPI Club
17H00 Al Ittihad Al Iskandary - Ghazl El Mehalla
16H00 US des Forces Armées et de Sécurité de Bamako - Djoliba AC Bamako
, ,

Sénégal : un spectacle coloré pour inaugurer le nouveau Stade Abdoulaye Wade

Le Sénégal a inauguré ce mardi son nouveau stade dans la nouvelle ville de Diamniadio en présence de plus de 50 000 personnes. Un stade qui porte le nom de l’ancien président du Sénégal, Me Abdoulaye Wade. Le match de gala entre les anciens internationaux et les Légendes africaines a été encadré par un spectacle en sons et lumières très feutré.

De notre envoyé spécial au Stade Abdoulaye Wade

Un spectacle son et lumière a clôturé la cérémonie d'inauguration du Stade Abdoulaye Wade.

Le Sénégal dispose d’un écrin avec un stade flambant neuf érigé dans la nouvelle ville de Diamniadio. Une enceinte de 50 000 places construite par l’entreprise turque SUMMA en un an et demi. Elle a été inaugurée ce mardi lors d’une cérémonie de près de 7 heures, riche en couleurs qui a ravi les 50 000 chanceux qui ont pu accéder à l’enceinte.

Un balai d’artistes locaux et africains

C’est aux alentours de 14h (GMT) que les festivités débutent dans le nouveau stade du Sénégal avec des artistes sénégalais en vogue, Sidy Diop, Bass Thioung, la légende de la musique sénégalaise Viviane Ndour entre autres. Devant un public chauffé à blanc, les artistes se sont succédés sur le podium avec leurs chansons les plus connues entonnées à tue-tête par tout le stade. On pouvait sentir la fierté dans les effusions de joie descendant des travées de ce magnifique stade.

Des frissons ont envahi le stade lorsque à l’unisson, le public s'est mit à entonner « Bodio-Bodio Yéé (...) », une chanson devenue culte durant la dernière CAN. Une communion indescriptible qui témoigne une fois de plus l’immense fierté de faire partie de l’histoire du football sénégalais, deux semaines après le sacre des Lions de la Teranga. Des dizaines de milliers de personnes étaient encore massées aux portes du stade vers 16h alors que les gradins étaient totalement remplis. Ce qui a d’ailleurs occasionné une bousculade à l’une des entrées.

Le clou du spectacle intervient au terme du match de gala avec le grand concert de clôture donné par la star de la musique sénégalaise, Youssou Ndour. Le lead vocal du groupe Super Etoile a été précédé par d’autres grands noms de la musique africaine ainsi qu’un spectacle culturel qui donnait à l’évènement un cachet de cérémonie d’ouverture d’une Coupe d’Afrique des nations.

Okocha répond à Fadiga lors du match des Légendes

En marge de la cérémonie d’inauguration, les Légendes du football africain défiaient les anciennes gloires de l’équipe du Sénégal dans ce tout nouveau stade. Un match officié par le quatuor sénégalais présent à la dernière CAN (Maguette Ndiaye, Elhadj Malick Samba, Djibril Camara et Issa Sy) et qui aura duré une petite demi-heure pour se solder par un nul (1-1). L’histoire retiendra que l’ancien numéro 10 du Sénégal dans les années 2000, Khalilou Fadiga, aura été le premier à faire trembler les filets de ce tout nouveau stade du Sénégal. Même si son but ne compte pas dans les statistiques officielles, le gaucher magique a fait chavirer le public à la 11ème minute.

Augustin Jay-Jay Okocha lui répond 10 minutes plus tard après un déboulé mémorable de Emmanuel Adebayor, qui a déposé Diomansy Kamara. Alignée en pointe de l’attaque de l’équipe des légendes africaines, Didier Drogba et Samuel Eto’o n’ont finalement pas trouvé la faille. Le premier avait pourtant idéalement décalé le second à la 15ème. Mais la bonne sortie de l’ex portier international sénégalais, Oumar Diallo, a privé le nouveau président de la Fédération camerounaise de football d’un but.

Du beau monde avait répondu à l’invitation des autorités sénégalaises avec Alain Gouamene, Moustapha Hadji, Wael Gomaa, Samuel Kuffour, Kalusha Bwalya, Asamoah Gyan, Patrick Mboma… Du côté des anciens Lions du Sénégal, on avait la génération 2002 emmenée par El Hadji Diouf qui aura fait le spectacle, Tony Sylva, Henry Camara, Ferdinand Coly. Mais aussi les générations 92 et 86 avec notamment Thierno Youm, Roger Mendy ou encore le capitaine lors de la CAN en Égypte en 1986, Amadou Diop « Boy Bandit ».

Motsepe et Infantino, deux showmen

Le président Macky Sall a décidé de donner au stade le nom de son prédécesseur, Me Abdoulaye Wade, le magnifiant pour « l’homme d’état et amoureux de la jeunesse » qu’il était. Une cérémonie qui s’est tenue en présence des épouses des regrettés Pape Bouba Diop, Bruno Metsu et Jules Bocandé. Un parterre de stars du football africain sur la pelouse mais aussi de grandes personnalités dans les tribunes pour ce grand événement. Les chefs d’Etat du Rwanda, Paul Kagame, du Liberia Georges Wéah, de la Gambie Adama Barrow et de la Guinée-Bissau Oumarou Mballo ainsi que le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, ont tous honoré de leur présence leur hôte et homologue, le président Macky Sall lors de cette inauguration.

Egalement présent à la cérémonie, les présidents de la FIFA Gianni Infantino et de la CAF Patrice Motsepe. Ce dernier a montré ses talents d’orateur à l’adresse de son discours. « Sénégal, champion d’Afrique, s'exclame-t-il d’abord en français sous une standing ovation du public. Il y a quelques semaines, nous étions au Cameroun et ce fût un honneur pour moi et le président Infantino de vous remettre le trophée de la CAN. Lorsque Sadio Mané a soulevé la coupe d’Afrique, il l’a fait pour le Sénégal mais aussi pour l’Afrique » s’est fendu le patron du football africain.

Imité dans la foulée par l’Italo-suisse Gianni Infantino. Brandissant un maillot du Sénégal avec l’étoile de champion d’Afrique, le président de la FIFA lance alors : « Bonjour Sénégal ! C’est un jour historique pour le Sénégal, pour l’Afrique mais aussi pour le monde entier. Vous avez un stade incroyablement beau. C’est l’un des plus beaux stades que j’ai pu voir. C’est un stade pour une Coupe du monde » s’est exprimé l’ancien secrétaire général de l’UEFA. Qui termine par des « Sénégal, Sénégal, Sénégal... » entonnés à sa demande par le public. La cérémonie prit fin aux alentours de 22h.

Moustapha M. SADIO

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🗞️Dans le journal : le Cameroun doit gérer une mini-crise avec l’affaire Onana, le Sénégal a ouvert la voie de la qualification en 8e de finale. Le Ghana d’Alexandre Djiku espère bien suivre les pas⬇️

https://sportnewsafrica.com/news-football/journal-du-mondial-2022-la-joie-des-lions-la-mini-crise-au-cameroun/

#sna #Qatar2022 #journal

IMMENSE ! Quel match! Quels joueurs! Vous avez rendu hommage, en ce jour mémorable, à l’illustre Pape Bouba Diop.
Allez toucher maintenant les étoiles !

#Mankowuttindamli
#Fifa2022

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram