fbpx
French VERSION

Younès Belhanda : «Tant que Halilhodzic sera sélectionneur, c’est mort…»

Dans un entretien accordé à So Foot, l’international marocain Younes Belhanda a expliqué la raison de sa rupture avec le sélectionneur du Maroc, Vahid Halilhodzic.

Younès Belhanda
Younès Belhanda

Vahid Halilhodzic serait certainement la dernière personne avec qui Younès Belhanda partirait en vacances. Le milieu de terrain marocain n’a pas du tout goûté au traitement dont il a fait l'objet de la part du sélectionneur des Lions de l’Atlas. Dans un entretien accordé à So Foot, le joueur l'Adana Demirspor a affirmé qu'il ne souhaitait pas retrouver le maillot de la sélection marocaine tant que Vahid Halilhodzic sera à la tête de celle-ci.

«Même s’il me rappelle, je n’irai pas. Tant qu’il sera sélectionneur, c’est mort, a déclaré sans détour Belhanda. Il y a eu une cassure, il ne m’a pas respecté alors que sportivement, mes performances en club étaient bonnes. En plus, j’ai fait douze ans en sélection nationale, je suis là depuis le début. Je ne suis pas un mec recyclé qui, par exemple, choisit d’abord l’Espagne, puis le Maroc. J’aurais pu choisir la France et je ne l’ai pas fait par amour pour ce pays. Je suis quelqu’un de vrai, j’ai fait les pires déplacements. Lorsqu’il fallait se rendre en Centrafrique ou en Gambie, j’étais là. »

«Je n’ai rien fait de mal, je suis légitime pour parler, surtout que je l’ai fait avec respect. »

Visiblement très remonté contre le technicien franco-bosniaque, l'ancien de Montpellier a également expliqué en détails la raison, selon lui, de sa brouille avec Vahid Halilhodzic.

«J’apprends qu’un kiné qui était avec la sélection marocaine depuis vingt ans a été relégué avec les équipes de jeunes parce que, soi-disant, il serait trop proche des joueurs et qu’il faudrait y faire attention. (...) Je suis donc parti voir Vahid pour lui dire que ce n’était pas correct de dégager le kiné de cette manière, ça fait 20 ans qu’il est en équipe nationale. Je n’ai rien fait de mal, je suis légitime pour parler, surtout que je l’ai fait avec respect. Il m’a dit que sa décision était prise et qu’il allait le remplacer. Pour moi, c’est cette prise de position qui m’a coûté ma place », a-t-il avancé.

Jules DIA

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

#CAN2021 Asamoah Gyan ne se remet pas de l'élimination du Ghana https://sportnewsafrica.com/breve/can-2021-ghana-asamoah-gyan-choque-par-lelimination-des-black-stars/

L'attaquant algérien Mohamed Bentahar rejoint le championnat de Bulgarie https://sportnewsafrica.com/article-mercato/algerie-bentahar-signe-en-bulgarie/

#CAN2021 Quand malgré lui Andre Ayew a surmotivé les Comores avec ses propos avant leur match https://sportnewsafrica.com/breve/can-2021-amir-abdou-et-les-comores-motives-par-les-propos-dandre-ayew/

#CAN2021 Ryan Mendes et le Cap-Vert attendent le Sénégal de pied ferme https://sportnewsafrica.com/breve/can-2021-ryan-mendes-nous-serons-prets-face-au-senegal/

Load More...
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram