Neymar au Barça, la fin du rêve ?

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

A la UneArticlesFootballTransferts

Neymar au Barça, la fin du rêve ?

Neymar

Le retour de Neymar au FC Barcelone commence à prendre les contours d’une utopie. Le club catalan ne disposerait pas d’assez de sous pour rapatrier la pépite brésilienne qui vaut actuellement la peau des fesses.

Dans le jardin vert blaugrana, un bonhomme, frêle comme un spaghetti. Des aficionados surexcités, un Nou Camp au bord de l’explosion. Des cris, des chants. Une fiction parfaite pour le retour de l’enfant prodige. Mais ces images de Neymar faisant chavirer de bonheur toute la Catalogne ne se vivront peut-être plus que dans un rêve. En tout cas, d’après plusieurs médias européens, le retour du génie brésilien au Barça ne sera pas pour demain. Le club catalan aurait renoncé à rapatrier le joueur qui empêche son président de dormir. Car pour arracher Ney au Paris Saint-Germain, il faut avoir du blé. Beaucoup de blé. Or, la Catalogne n’est pas le Qatar.

De toutes les façons, l’émir n’est pas vendeur. Non, Neymar est trop précieux pour le prestige du souverain. Et puis casquer 222 millions d’euros pour presque rien, c’est trop pour l’ego du prince. Mais le souci pour le Barça est que le prodige auriverde est, himself, trop cher pour les frileuses finances du club. Le Brésilien vaut actuellement près de 50 millions d’euros (salaire brut et primes contractuelles primées). Et dans le contexte de crise actuel, les dirigeants blaugrana ne peuvent se permettre une telle folie. Surtout que Messi bouffe déjà une fortune colossale.

À défaut de Ney, Lautaro Martinez

Josep Maria Bartomeu devra donc se faire une raison et se tourner vers une piste low-cost. L’Argentin de l’Inter de Milan, Lautaro Martinez (22 ans, 11 buts en 22 matchs de Serie A), ferait bien l’affaire. Sauf que pour l’instant, les Italiens font monter les enchères malgré la volonté du joueur de rejoindre le FC Barcelone. Pour eux, pas de vente en-dessous de 111 millions d’euros, montant de la clause libératoire du buteur de l’Albiceleste. Et ça rappelle bien l’opération de Neymar à Paris. Sauf qu’ici, le Barça est dans la peau du vendeur. Oh yeah, on finit toujours par être rattrapé par son passé.

Jean-Charles MAMBOU

Commentez ici

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com