fbpx
French VERSION
,

Nigeria: Amokachi et Yobo au Hall of Fame 2020

Daniel Amokachi et Joseph Yobo entrent au Hall of Fame nigérian 2020. Une récompense pour leur impact sur le développement du sport de leur pays. Les deux anciens Super Eagles figurent sur la liste avec d’autres grandes figures sportives. Leur nomination fait la suite à un sondage indépendant mené par l'ancien athlète Enefiok Udo-Obong.

Joseph Yobo, ancien capitaine des Super Eagles du Nigeria.
Joseph Yobo, ancien capitaine des Super Eagles du Nigeria.

Daniel Amokachi doit sa présence sur la liste à sa nomination en tant qu'assistant spécial du Président Muhamadu Buhari. Une distinction qui, d’après le Guardian, devrait avoir un impact positif sur le développement du sport au Nigeria.

L'ancienne star des Super Eagles du Nigeria, Daniel Amokachi.

Pour sa part, Joseph Yobo voit son rôle au sein des Super Eagles récompensé. Actuel coach-adjoint de l’équipe nationale, l’ancien capitaine des Super Eagles contribue à donner plus de poids à l’expertise locale. Et, sa présence dans l’équipe devrait permettre de restaurer la confiance des joueurs.

Les autres nominés sont le président de la Fédé nigériane de badminton, Francis Orbirh. Mais aussi le patron de la Fédé de basket, Musa Kida. Les deux dirigeants fédéraux se distinguent par leurs exceptionnelles performances de managers.

L'ex-capitaine des Super Eagles du Nigeria, Joseph Yobo.

L’ex-boss de l'athlétisme et la Fédé de foot dans le Hall of Shame

Nilayo Sports Marketing Company est désigné société de marketing de l'année. L’entreprise a réussi à obtenir le parrainage de grands événements d'athlétisme à Lagos, Ijebu Ode, Kaduna et Remo. Réputée pour son expertise dans l'organisation d'événements majeurs, elle a surtout su sécuriser les compétitions malgré la crise économique due à l'épidémie de Covid-19.

En revanche, pour avoir «joué un rôle ignoble et discrédité le sport», l'ancien président de la Fédé d'athlétisme du Nigeria (AFN), Shehu Gusau, se retrouve dans le Hall of Shame. Idem pour la Fédé de foot (NFF) décriée pour avoir récompensé «la médiocrité» du coach Gernot Rohr. Le technicien allemand a, en effet, un nouveau contrat avec, notamment, des frais de protection qui s’élèvent à… 2 millions de dollars.

Amaju Pinnick, président de la Fédé nigériane de foot avec le boss de la FIFA Gianni Infantino.

La Société de gestion de la Ligue (LMC) en a aussi pris pour son grade. Il lui est reproché de n’avoir pu organiser une véritable ligue et de n’avoir pas rendu la ligue nigériane plus compétitive sur le continent.

Amina SOGUI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram