fbpx
French VERSION
,

Open Australie : Motjane qualifie l’Afrique en finale

Montjane Kgothatso frôle un double exploit, dans la nuit de dimanche à lundi, à Melbourne Park. La Sud-Africaine bute encore en demi-finale simple de l’Open d’Australie contre Yui Kamiji. La Japonaise (N°2 mondiale) a, cette fois, eu besoin de trois sets pour s’imposer (6-1, 5-7, 6-0). Mais la native de Johannesburg se rattrape en double en se qualifiant en finale avec la Britannique Lucy Shuker. Leur duo a, en effet, eu raison de la paire Angelica Bernal-Macarena Cabrillana. Le tournoi en fauteuil prend fin le 17 février 2021.

Kgothatso Montjane
Montjane, qualifiée en finale du double

Montjane Kgothatso n’avait pas le temps de s’attendrir sur son deuxième échec consécutif face à Yui Kamiji à l'Open d'Australie. La japonaise s’imposait, en effet, l’année dernière au même stade de la compétition (6-3, 7-5). L’enfant de Limpopo manquera donc le rendez-vous avec la Néerlandaise De Groot, vainqueur (6-2, 6-4) de l’autre affiche contre Momoko Ohtani. Et une 40e couronne en simple. Son sentiment ne peut être alors que mitigé.

Une couronne, 27 ans après ?

Mais, Montjane Kgothatso se recentre très vite dans la compétition et réussit l’exploit de se qualifier en finale du double. Avec sa partenaire britannique Lucy Shuker, l’Africaine passe au détriment du duo sud-américain. La Colombienne Angelica Bernal et la Chilienne Macarena Cabrillana cèdent en deux sets (6-1, 6-4), au bout de 01h11.

Montjane Kgothatso permet ainsi à l’Afrique de renouer avec la finale du double. Et d’espérer une première consécration en Grand Chelem depuis Byron Black. Le Zimbabwéen était, en effet, vainqueur de Roland Garros en 1994 avec l'Américain Jonathan Stark. Ce serait une juste récompense pour la première Sud-Africaine noire à concourir à Wimbledon. Mais aussi la première Africaine en fauteuil à participer aux quatre tournois du Grand Chelem - Open d'Australie, Open de France, Wimbledon et US Open - au cours d'une année civile.

Montjane

En attendant, Montjane Kgothatso continue de faire son chemin. Et, à bientôt 35 ans, elle est loin de vouloir baisser les bras. «Avec tous les défis auxquels j'ai été confronté, j'ai persévéré parce que je veux donner de l'espoir aux enfants qui veulent poursuivre leur carrière, qu'ils soient handicapés ou non.»

En finale, Motjane et Shuker défient Diede de Groot et Aniek van Koot. La paire néerlandaise a disposé (7-6, 6-4) des Japonaises Kamiji et Momoko.

Amina SOGUI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

SNA LE LIVESCORE

08:05W-League
Newcastle W
1 - 2
29 
Adelaide W

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram