Open de Dakar: la razzia du Sénégal

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

A la UneArts MartiauxAutres SportsJudo

Open de Dakar: la razzia du Sénégal

Les rideaux sont tombés sur cette 4e édition de l’open de Dakar. Une dernière journée qui a vu le réveil des combattants sénégalais. Ils décrochent, en effet, 5 breloques en or sur les 6 en jeu ce dimanche.

La 4e édition de l’open de Dakar aura tenu toutes ses promesses. Et ce, malgré un plateau plus réduit que sur les précédentes années. Le Sénégal a tenu son rang en terminant en boulet de canon après un départ en diesel. En effet, la première journée de samedi fut un peu décevante. Mais l’équipe nationale de Judo du Sénégal a sonné le réveil pour rafler 5 titres sur 6, ce dimanche. Et encore! Il s’agissait de la catégorie des -100 kg où le pays hôte n’avait aucun engagé.

Monica Sagna et Mbagnick Ndiaye au rendez-vous

En l’absence des délégations maghrébines, le Sénégal n’a donc pas fait dans la dentelle pour rétablir la hiérarchie continentale. Les figures de proue des Lions, Monica Sagna et surtout le champion d’Afrique en titre des poids lourds Mbagnick Ndiaye ont répondu présent.

Opposé en finale à son compatriote Malick Diop, le sparring-partner préféré de Teddy Riner n’a pas failli. Il confirme sa domination actuelle au Sénégal et en Afrique. Monica Sagna, non plus, ne s’est pas faite surprendre par sa compatriote Oulimata Seck en +78 kg chez les dames. Toujours en dames mais en -70 kg, Fatou Kiné Badji décroche la médaille d’or en s’imposant devant une autre Sénégalaise, Yacine Diatta.

Une moisson gabonaise sans titre

Chez les messieurs, le Sénégalais Saliou Ndiaye remporte l’or en dominant en finale le Gabonais Terrence Kouamba dans la catégorie des -81 kg. Forte de 7 combattants, la délégation gabonaise a réussi une belle petite moisson de médailles (2 en argent et 3 en bronze) mais sans le moindre titre. En finale des -100 kg, Luc Manongho s’est incliné face à l’Ivoirien Koffi Kobena. Enfin chez les -90 kg, le duel de Sénégalais, qui mettait aux prises Abdourahmane Diao et Mohamed Gaye, a tourné à l’avantage du premier.

Au tableau final de cette compétition, le Sénégal finit premier, largement devant ses poursuivants avec 17 médailles glanées (6 en or, 5 en argent et 6 en bronze). Cabo-Verde termine à la 2e place du tableau avec deux titres. Ses deux seules breloques d’ailleurs de l’open.

La Côte d’Ivoire complète ce podium avec également deux médailles (1 en or et 1 en argent). À noter la 13e place de l’Uruguay, représentante de l’Amérique latine grâce à la médaille de bronze d’Alain Aprahamian en -81 kg. Et la dernière place anecdotique de la France, bredouille, tout comme le Mali et le Malawi, lors de cette 4e édition de l’open continental de Dakar.

Moustapha SADIO

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com