fbpx
French VERSION

Portrait - Ons Jabeur, la pépite de Ksar !

La Tunisienne de 26 ans a été cette année la sensation du tournoi de Roland-Garros qui se poursuit. Mais, même si elle a été éliminée en 8e de finale de la compétition, Ons Jabeur s'affirme comme une joueuse qui compte dans le circuit mondial.

Elle aurait pu faire comme certaines filles de son âge, se mettre en strass et paillettes. Porter de hauts talons, du make-up à la Kardashian et croquer la vie à pleines dents puisqu’elle n’a que 26 ans (née le 28 août 1994). Mais pour Ons Jabeur, c’est plutôt le court de tennis, le don de soi. Le sport de haut niveau et ses exigences. A en oublier les petits plaisirs de la vie. L’instant de trois tours, elle a fait vibrer sa Tunisie natale. Première femme arabe de l’histoire du tennis continental à se qualifier pour la première fois au 3e tour (8e de finale) d’un Grand Chelem dans la prestigieuse compétition de Roland-Garros! Elle n’a pas accédé en quart de finale, certes. Mais le résultat glané est plus que satisfaisant. Au premier tour, Jabeur a sorti Johanna Konta, 13e joueuse mondiale. La Française Caroline Garcia, ex-numéro un mondiale, Caroline Wozniacki (tête de série n°8) sont tombées sous ses coups de raquette. A force de persévérance et d’acharnement. Pour être au top niveau, et y rester. «Je suis plus prête, plus d'expérience. Je sais que je peux la déranger avec mon jeu, avec mes amortis, mes slices », disait-elle avant son 8e de finale.

Qu’importe alors l’élimination qu'elle subira contre l’Américaine Collins (6-4, 4-6, 6-4 en 1h58). Après tout, ce n’est que partie remise !

 

Sacrée chez les juniors en 2011

La Tunisienne avait déjà tracé son chemin vers les sommets. C'est qu'elle connaît bien les rouages du tournoi de Paris où elle se forge quelque peu. En effet, 78e mondiale au classement WTA, elle dispute déjà, en 2010, la finale perdue chez les juniors contre Elina Svitolina, (actuelle 5e mondiale). Les leçons de cette défaite tirées, la native de Ksar Hellal, revient plus forte, un an plus tard pour s’imposer. «À un tournoi à Montpellier, j'avais dit que je remporterais Roland-Garros. Tout le monde s'était moqué de moi», se remémore la joueuse qui avait fait cette promesse quand elle avait 9 ans. Désormais régulière en Grand Chelem depuis 2017, elle a donné un coup de lift au tennis dans son pays depuis sa consécration en 2011 chez les juniors, puisque le nombre de licenciés a augmenté en Tunisie. Jabeur a été désignée meilleure athlète arabe de l'année 2019, distinction qu'aucune Tunisienne n'avait remportée auparavant.

La galère avant le graal

Pourtant, le parcours de Ons Jabeur n’a pas été un long fleuve tranquille. Des difficultés financières ont, par moments, rudement secoué sa vie de sportive. «Je n'avais pas l'argent pour voyager, payer un entraîneur. Mais j'ai fait avec, et ma famille a vraiment été là pour moi, moralement et financièrement. Mes frères et sœurs m'ont fait des virements », raconte-t-elle. Ces instants de galère passés,  elle savoure son succès actuel. Lauréate des Petits Ducs à Dijon en 2008 et double championne d'Afrique des moins de 16 ans, Ons avait un destin lié au circuit de tennis. «J'ai commencé le tennis à trois ans. Après avoir également fait de la natation en parallèle pendant deux ans, j'ai vite décidé de ne faire que ça», révèle celle qui a entamé un cycle de sport-études à 13 ans. Couvée par la fédération tunisienne, la jeune femme dispose de ses terrains d'entraînement et sa salle de gym six jours sur sept. Open d’Australie, Wimbledon, US Open, Jabeur s’affirme de plus en plus comme une habituée des circuits et espère un jour la consécration suprême dans un de ces grands tournois.

Diouf CISSÉ

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram