fbpx
French VERSION

Reprise du foot en Côte d'Ivoire : la grogne de certains clubs

Le Comité de normalisation du football ivoirien a fixé, vendredi après-midi, la reprise des championnats à partir de la mi-mars. Mais certains clubs ne sont pas d’accord des conditions et l’ont fait savoir ce lundi lors d’une conférence de presse.

Ginette Ross présidente Issia Wazi de Côte d'ivoire
Ginette Ross, présidente d'Issia Wazi de Côte d'Ivoire

Ce n’est peut-être pas encore le bout du tunnel comme on le pensait vendredi après-midi. Les footballeurs ivoiriens pourraient, en effet, ne pas en finir avec leurs vacances de presque un an. Pourtant en fin de semaine dernière, la présidente du Comité de normalisation du football ivoirien, Mme Mariam Dao Gabala a indiqué que la reprise du championnat de Ligue 1 était prévu le week-end des 19-20-21 mars. Mais voilà, 72 heures après, il y a un rebondissement.

''La saison 2020 n'est pas allée à son terme''

En effet, cinq présidents de club ont tenu ce lundi une conférence de presse. Il s’agit de Issia Wazi et Williamsville Athletic Club (Ligue 1), la Renaissance FC de Yamoussoukro (L2), Shadrack FC et Isca (D3). Ces dirigeants dénoncent plusieurs décisions prises par le Comité de normalisation notamment les promotions et relégations. «Mon club marque sa désapprobation face à la décision de sa relégation. La saison 2020 n’est pas allée à terme. La FIF a mis les acteurs en vacances. On ne peut donc être relégué» dénonce Mme Ginette Ross, patronne d’Issia Wazi.

Conférence de presse de clubs ivoiriens

Conférence de presse de clubs ivoiriens de football

''On a recruté des joueurs de Ligue 1''

A Williamsville, c’est également la même doléance. Le président Koné Abbackar estime que le Comité de normalisation doit surseoir exceptionnellement aux relégations. Surtout dit-il son club «a recruté plusieurs joueurs et un entraînement technique croyant comme l’avait indiqué la FIF qu’il n’y aurait pas de relégation et que l’équipe jouerait en Ligue 1». Ces arguments suffiront-ils à convaincre les décideurs au Comité de normalisation ? Pas si sûr. En tout cas, le Directeur de la Communication de l’institution, Fréderic Konan prend acte de la position de ces cinq clubs. «Nous constatons que les clubs concernés ont émis une doléance. La Présidente aura le temps d'analyser toutes ces propositions» assure-t-il.

Jean-Claude DJAKUS

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

SNA LE LIVESCORE

Aucun live en cours

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram