fbpx

Rétro 2020 : Stephen Tataw, la fin d’une légende africaine

Premier capitaine d’une sélection africaine à atteindre les quarts de finale de la Coupe du monde en 1990, le Camerounais Stephen Tataw (57 ans) est décédé le 31 juillet 2020.

Tataw

Stephen Tataw était footballeur. Une légende vivante. Souvent au-devant de la scène ou en coulisses, il a, en effet, marqué la mémoire collective. Depuis le 31 juillet 2020, on parle désormais de lui au passé. Décédé à 57 ans, Stephen Tataw tire ainsi sa révérence très jeune. Et pratiquement sans bruit. Car, longtemps malade, le vieux Lion n’a jamais cependant souhaité que le monde autour de lui s’apitoie sur son sort. Sans doute parce que Tataw n’était pas n’importe qui.

Il était un leader, un capitaine, et pas des moindres. Stephen Tataw portait le brassard lors de la Coupe du monde italienne en 1990. Une campagne qui a vu le Cameroun devenir le premier pays africain à atteindre les quarts de finale d’une telle compétition. Après avoir notamment battu en match d’ouverture, l’Argentine d’un certain… Diego Maradona. L’ancien défenseur du Tonnerre de Yaoundé était bien présent, à la tête d’une génération dorée. Un groupe composée de grands noms du football africain comme Roger Milla, Thomas Nkono, Joseph Antoine Bell ou encore François Omam-Biyik.

Stephen Tataw, un capitaine dans le sang

Capitaine de tous les clubs par lesquels il est passé, Stephen Tataw est celui qui a ouvert la porte du championnat professionnel japonais aux Africains. Passé par Tosu Futures (94-95) puis Sagan Tosu (95-96), l’ancien joueur de l’Olympique de Mvolyé est le premier du continent à intégrer ce championnat. Vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 1988, l’homme aux 43 sélections participe également à l’édition de 1992 (élimination en demi-finale) et au Mondial 1994 (élimination au premier tour). A la fin de sa carrière de footballeur, le colosse Tataw intègre la Fédération camerounaise de football. A la Fécafoot, il est coordonnateur des sélections nationales et chargé du suivi des équipes nationales auprès de la Direction technique nationale.

La douleur de sa disparition reste vive dans les cœurs de Camerounais. «C’est une fierté d’avoir porté le même maillot que Stephen Tataw. Fierté d’avoir porté comme lui le brassard des Lions Indomptables», confiait Samuel Eto’o. «C’est l’une des personnes qui nous ont fait rêver en 1990. J’ai été capitaine des Lions Indomptables parce que j’ai copié Stephen Tataw. Il était un leader qui ne parlait pas beaucoup. Qui ne faisait pas de choses extraordinaires sur le terrain. Mais il marquait sa personnalité par des actes. Stephen Tataw m’appelait capitaine et moi je lui disais, non, c’est vous le capitaine…», se souvient Rigobert Song.

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

SNA FLASH NEWS

> Plus

SNA LE LIVESCORE

Agropecuario
-
FRO
Quilmes
Queretaro
0 - 0
43 
Atlas
Vitoria Guimaraes
-
FRO
SC Farense
Maidstone
-
FRO
Chippenham
Leganes B
-
FRO
El Alamo
> Plus
SPORTNEWSAFRICA, la
référence du sport en
Afrique
A propos
Contact
Mentions légales
Protections des données
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPéTITIONS
LES Sélections NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram