fbpx
ENGLISH VERSION
,

Rwanda : un étranger à la tête des Amavubi ?

Depuis la fin du contrat de Vincent Mashami le 11 février dernier, le Rwanda est en quête d’un nouveau sélectionneur. Si Mashami est toujours en course, les noms de plusieurs étrangers circulent à Kigali.

Les Amavubi du Rwanda en quête d'un nouveau sélectionneur.
Les Amavubi du Rwanda en quête d'un nouveau sélectionneur.

A un peu plus d’un mois de la réception du Mozambique et du déplacement au Cameroun, en qualifs de la CAN 2022, le Rwanda est toujours sans coach. Depuis la fin du bail de Vincent Mashami, la Fédé rwandaise de foot (Ferwasa) n’a toujours nommé un nouveau sélectionneur.  Mais, comme l’a révélé SNA, le retour du technicien rwandais n’est pas exclu. Le parcours des Amavubi au CHAN (ils sont 1/4 de finalistes) semble en effet lui donner une certaine légitimité.

Cependant, Mashami, qui touchait 4200 euros (2,7 millions de FCFA) de salaire mensuel, n’est pas le seul technicien dont le nom circule à Kigali. Des étrangers alimentent également les rumeurs pour reprendre la sélection. Parmi eux, le Portugais Paulo Duarte (51 ans). Mais l’ancien sélectionneur du Burkina Faso et du Gabon n’est pas libre. Il est actuellement en poste à Primeiro do Agosto où il a débarqué en septembre dernier. Et les dirigeants du club angolais ne seraient pas prêts à le laisser partir.

Stambouli et Migné également cités

Les deux autres noms qui reviennent avec insistance mènent en France. Il s’agit de Sébastien Migné et d’Henri Stambouli. Le premier, membre du staff technique de Niort (Ligue 2), a déjà dirigé plusieurs sélections africaines : le Congo, le Kenya et la Guinée Équatoriale. Pareil pour le second qui dirige actuellement le centre de formation de Montpellier. Henri Stambouli fut sélectionneur de la Guinée, du Mali et du Togo. Des profils intéressants pour une équipe comme le Rwanda. Mais le pari de faire appel à un technicien étranger paraît très risqué à l’heure actuelle.

Une source interne prévient d’ailleurs. «Faire venir un expatrié dès le mois de mars, avec le salaire qui va avec, alors que le Rwanda est dernier de son groupe, c’est prendre un risque, surtout en cas d’élimination », pense-t-elle. D’après la source, la Ferwasa  hésiterait entre « repartir avec un local, au moins pour les deux matchs de mars, et prendre une décision en avril ou mai, pour la suite ». En plus de ce dossier du coach, le Rwanda est également à la recherche d’un Directeur technique national (DTN). Le poste est vacant depuis plusieurs mois.

Alexis BILLEBAULT

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

SNA LE LIVESCORE

20:00Campeonato Sergipano
Dorense
0 - 0
81 
Itabaiana
20:00Championship
Barnsley
1 - 0
86 
Stoke
20:45Championship
Blackburn
1 - 2
Half Time
Watford
20:45Championship
Bournemouth
0 - 2
Half Time
Cardiff
20:00Championship
Brentford
3 - 0
87 
Sheffield Wed

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram