Sarah Hanffou, une pongiste à la tête bien faite

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

A la UneDivasFéminine ZoneSport News AfricaTennis

Sarah Hanffou, une pongiste à la tête bien faite

Sarah Anffou

L’athlète camerounaise de 33 ans est qualifiée pour les prochains Jeux Olympiques. Mais la jeune femme mène de front plusieurs autres activités. En effet, Sarah Hanffou préside l’association caritative «Ping Sans Frontières», parallèlement à sa carrière d’avocate.

Avec sa grande taille, ses magnifiques définitions musculaires et son sourire éclatant, Sarah Hanffou Nana n’a pas tout misé sur le tennis de table. L’athlète a même failli laisser tomber le sport dans sa jeunesse, au profit de ses études de droit. Malgré le palmarès qu’elle avait commencé à se construire: une médaille de bronze aux championnats d’Europe cadets par équipe en 2001, le Top Terminal cadet la même année et junior en 2003, et un titre de vice-championne de France de double en 2006.

«Je jouais en équipe de France, mais en 3e année de fac de droit, j’ai décidé d’arrêter. Les séances d’entraînement n’étaient pas compatibles avec mon emploi du temps. Puis, j’étais consciente de mes limites, je savais que je n’avais pas le potentiel pour participer aux compétitions mondiales», raconte la pongiste camerounaise. Un choix qui lui a permis de décrocher son diplôme et d’embrasser une carrière d’avocate.

Sarah HANFFOU – Vidal Avocats

Les médailles s’entassent

Seulement, Sarah Hanffou n’a jamais vraiment oublié le tennis de table. Peu après son entrée dans le monde juridique, la native de Roubaix (France) a repris sa raquette, ses balles et est remontée au filet. Et c’est pour les couleurs du pays de son père, le Cameroun, qu’elle se remet au tennis de table. Très vite, elle enchaîne les compétitions. Et les victoires. D’abord, l’or aux 19es Championnats d’Afrique de tennis de table à Yaoundé. Elle participe ensuite aux Jeux olympiques d’été de 2012 où elle s’incline au second tour contre la Française Xian Yifang en cinq sets. Ses activités extra-sportives l’éloignent plus tard des compétitions et des podiums.

Ping Sans Frontières

TENNIS DE TABLE —PRÉPARATION: La Française Sarah Hanffou en sparring  partner - Le Mauricien

Outre sa carrière d’avocate, Sarah a lancé son association caritative, «Ping Sans Frontières» pour faire du tennis de table un support éducatif dans les pays en développement. L’association œuvre à travers la promotion de cette discipline auprès du plus grand nombre; l’initiation des jeunes, des femmes et des personnes en situation de handicap; l’acheminement et la distribution encadrée de matériel sportif; la formation d’entraîneurs; la construction de tables et de raquettes artisanales. Tout cela, pour démocratiser et développer la pratique du tennis de table. L’emploi du temps de Sarah Hanffou est bien rempli. Mais la pongiste a trouvé les bonnes astuces pour ne pas s’écarter de sa passion.

Rendez-vous à Tokyo

BATBAYAR Doljinzuu - HANFFOU Sarah | ITTF TV

Recrutée par l’ASPC Nîmes dans le but d’aider le club à monter en première division cette saison, la Lionne Indomptable revient sur la scène continentale. Médaillée d’argent aux Jeux africains à Rabat (Maroc) en 2019, elle décroche le bronze au tournoi du Top 16 continental de tennis de table 2020. Elle obtient également son ticket pour les prochains Jeux Olympiques à Tokyo. «Ces deux années consacrées à ma qualification ont payé. C’est toujours un honneur et une fierté de représenter le Cameroun dans les compétitions internationales», se réjouit-elle.

Par ailleurs, la jeune avocate siège aussi au Conseil d’administration du Think tank «Sport et Citoyenneté», un groupe de lutte contre les violences sexuelles dans le sport.

Kigoum WANDJI

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com