fbpx
French VERSION

Sénégal : le Jaraaf ouvre l'ère de la renaissance ?

En coupe CAF ce mercredi, le Jaraaf a décroché son billet pour les ¼ finales. Une première pour un club sénégalais depuis 17 ans. Entre euphorie et surprise, le football local semble avoir enfin trouvé ses locomotives pour être plus régulier sur la scène africaine.

Jaraaf du Sénégal
Le Jaraaf de Dakar brise la malédiction du football sénégalais

Le plafond de verre des clubs sénégalais explose donc cette année. Après la double qualification de Teungueth FC et Jaraaf respectivement en phases de poules de la Ligue des champions et de la Coupe CAF, le club médinois réussit à se hisser en quarts de finale.

17 ans après la JA, Jaraaf rouvre la voie

Il faut remonter à 2004 pour retrouver trace du dernier club sénégalais ayant réussi à se hisser à un tel niveau dans une compétition africaine de clubs. C’était la Jeanne d’Arc de Dakar en Ligue des champions de la CAF. Une éternité ! Aujourd’hui en 3e division, la «Vieille dame» voit son rival historique, ressusciter le foot local sur la scène continentale.

Il était ainsi écrit que ce serait bien le Jaraaf qui ouvrirait la voie de la résurrection aux clubs sénégalais en Afrique. Club le plus titré du Sénégal avec ses 15 coupes nationales et 12 titres de champion, Jaraaf se positionne logiquement comme un véritable pionnier dans le football local. Avec des ambitions affichées et des moyens conséquents pour rivaliser avec les mastodontes du continent.

Teungueth, GF, Jaraaf, le foot local tient ses locomotives

C’est une sacrée prouesse que viennent ainsi de réaliser Cheikh Guèye et ses joueurs. Il est maintenant question de faire l’autopsie d’un tel résultat pour le football local. Les clubs sénégalais ont souvent nourri un complexe d’infériorité sur la scène continentale. Cependant ces cinq dernières années, il y a eu quand même des prémices de ce renouveau. Ou pour le moment sursaut d’orgueil. En effet, avant le Jaraaf et dernièrement Teungueth FC, Génération Foot a enchaîné des campagnes africaines très prometteuses.

Ces trois clubs se positionnent d’ailleurs actuellement comme les locomotives de ce football national, resté trop longtemps à la traine. En attendant de montrer que ces percées ne seront plus une exception, le patron du football sénégalais Me Senghor se réjouit. «Il faut féliciter les clubs sénégalais qui, en cette année 2021, montrent que le football local est en train de se mettre au niveau avec cette qualification du Jaraaf à un match du terme de la phase de poules» confie Me Senghor.

Une meilleure organisation et enfin de réelles ambitions

Ces dernières années, l’accompagnement financier de la FSF est permanent pour les clubs participants aux joutes continentales. Mais cette réussite est d’abord et avant tout la nouvelle ambition des dirigeants de ces formations. «Ce qui a fait la différence, c’est que nos joueurs sont bien préparés physiquement et mentalement à cette compétition. Ils sont, en effet, mis dans d’excellentes conditions. Et nous avons aussi réussi un bon recrutement. Dans ces compétitions, si tu veux faire des résultats, il faut avoir des joueurs d’expérience. Et nous l’avons avec Pape Seydou (Ndiaye), Sylla (Mamadou) ou Oumar Koné» analyse Youssou Dial, président de la section foot du Jaraaf.

Le foot local profite aussi, il faut le reconnaître, d’une année 2020-2021 assez particulière avec la pandémie de la Covid-19. Ce qui n’enlève en rien le mérite des deux représentants africains du Sénégal. Toutes les étoiles se sont alignées pour permettre cet exploit, que les fans du football local espèrent durables et pérennes.

Moustapha M. SADIO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram