Sixers : Embiid va-t-il rester ?

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

Actus BasketballArticlesBasketballCAMEROUNNBA AfricaSport News AfricaUNE

Sixers : Embiid va-t-il rester ?

Philadelphie vient de subir un cuisant échec en se faisant balayer par l’ennemi juré Boston (4-0) au premier tour des play-offs. Si les dirigeants des Sixers ont déjà limogé le coach Brett Brown, ils comptent, du moins pour le moment, continuer l’aventure avec leurs deux stars Joël Embiid et Ben Simmons.

C’est un nouvel échec pour Philadelphie. Depuis la finale perdue en 2001 contre les Lakers avec un Allen Iverson au sommet de son art et un Dikembe Mutombo, toujours dominant sous les cercles, les Sixers sont dans un éternel recommencement.

Les arrivées du joyau camerounais Joel Embiid et de la perle australienne Ben Simmons devaient être le point final du long processus de reconstruction de la franchise. Mais hélas, cela fait trois ans que les deux jeunes «All Stars» s’écroulent dans les moments chauds. S’ils ont le mérite d’avoir ramené les Sixers en play-offs, ce qui n’était pas gagné d’avance, ils donnent, tout de même, l’impression d’avoir atteint leur plafond. Surtout que cette année, les Sixers ont été balayés 4-0 par les jeunes et vaillants Celtics de Boston du Sénégalais Tacko Fall, au premier tour de la conférence Est.

Certes, Philly a des circonstances atténuantes. D’abord, Ben Simmons, blessé, n’a disputé aucun match des play-offs. Ensuite, Joël Embiid, touché à la cheville, n’était pas au top de sa forme. Mais voilà, même avant la suspension de la NBA à cause du coronavirus, les hommes de Brett Brown ont éprouvé beaucoup de difficultés à dominer leurs concurrents directs au titre. Ils ont terminé sixième de leur Conférence.

«Terminer ma carrière ici»

Et, cette nouvelle contreperformance a rouvert le débat sur la capacité du duo Simmons-Embiid à offrir aux Sixers leur 4e sacre, après 1955, 1967, 1983. Faut-il en sacrifier un pour rebâtir rapidement une équipe plus complémentaire et performante ? Le pivot camerounais a, en tout cas, lui réitéré son envie de rester à Philadelphie. Mais le Lion indomptable ne ferme pas la porte à un départ. «Je ne prends pas les décisions. Je suis ici à Philly. Ce qui arrivera, arrivera. J’ai toujours dit que je voulais terminer ma carrière ici, et si ça arrive, tant mieux. Mais si ça n’arrive pas, et bien on va de l’avant et voilà», a laissé entendre l’intérieur qui termine la saison avec une moyenne de 23 points et 11 rebonds.

Qu’en pense alors Elton Brand, manager général des Sixers ? «Je ne cherche pas à transférer Ben ou Joël. J’essaie de leur trouver de meilleurs compléments. Ils ont 24 et 26 ans, et veulent jouer ici. On essaie de faire en sorte que ça colle entre eux le plus longtemps possible» affirme-t-il. «Je vais parler avec les deux, au sujet du jeu et de comment ils voient les choses, et leurs impressions sur nos points forts et nos faiblesses. Je dois à nos fans d’aller au bout de notre objectif. Je crois toujours en notre noyau de jeunes joueurs», ajoute l’ancien ailier.

C’est donc clair, Philadelphie veut aller à la reconquête des sommets avec son Camerounais et son Australien. Cependant, en NBA tout va très vite. Il y a deux ans après avoir été «sweepé» par Cleveland, Toronto a «tradé» son meilleur joueur Demarre DeRozan. Pourtant, quelques jours avant son transfert, l’ailier américain avait échangé sur la reconstruction de l’équipe avec le manager général Masai Ujri. On connait la suite. DeRozan est envoyé à San Antonio, Kawhi Leonard a débarqué à Toronto. Et les Raptors ont remporté leur premier titre de champion. Les Sixers adopteront-ils la même stratégie ? Time will tell.

Yacine DIENG

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com