fbpx
French VERSION
,

Suspendu pour dopage, Onana parle d’ «erreur humaine»

Suspendu un an par l’UEFA suite à un contrôle anti-dopage positif, le gardien de l’Ajax n’est pas resté silencieux. Dans un communiqué rendu public en début de soirée, André Onana annonce qu’il va saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour contester cette décision.

Onana compte faire appel de sa suspension d'un an infligée par l'UEFA.

Un véritable tsunami sportif à l’annonce vendredi matin, de la suspension d’André Onana. Tant le gardien camerounais excellait dans les buts. Un cerf volant dans ses cages, un «Mur de Berlin», Onana était presque devenu  infranchissable pour les attaquants. Mais, toutes ces performances sont désormais mises entre parenthèses à cause de cette histoire de dopage et de suspension pour un an.

Cependant, le Lion Indomptable se révolte, enfile la toge et plaide non coupable. «Je tenais à vous informer que l'instance d'appel de l'UEFA m'a imposé une suspension de douze mois, avec effet immédiat. parce que testé positif lors d'un contrôle antidopage, effectué en octobre 2020. Je tiens juste à préciser que tout cela est la conséquence d'une erreur humaine. J'ai confondu un médicament interdit, avec une simple aspirine», se défend d’emblée le portier camerounais.

«Le médicament a été prescrit à ma petite amie. Et je l'ai pris par erreur pour une aspirine à cause de la ressemblance sur l'emballage. Ce que je regrette beaucoup. Je dois dire que je respecte l'Instance d'appel de l'Uefa, mais je ne partage pas sa décision dans cette affaire. Je la considère excessive et disproportionnée. Car l'Uefa a reconnu que c'est une erreur involontaire», poursuit l’un des gardiens les plus en vue actuellement, au monde.

«Je mène une vie saine»

Son mea-culpa ne devrait pas en effet passer pour l’UEFA. Trop facile comme ligne de défense, diront notamment certains. Mais pour Onana, pas de doute, il «mène une vie très saine. Et depuis que j'ai commencé ma carrière sportive, j'ai toujours et fermement opposé à tout recours au dopage et je condamne toute conduite antisportive», dit-il.

«J'ai 24 ans et au cours des dernières saisons, j'ai eu la chance de jouer presque chaque minute, tant à l'Ajax que dans mon équipe nationale. On m'a nommé meilleur gardien de but des Pays-Bas ces quatre dernières années et d'Afrique ces trois dernières années. Je tiens à dire que je n'ai pas besoin de recourir au dopage pour améliorer encore ma carrière sportive», poursuit Onana qui compte faire appel à cette sanction.

«Je ferai appel de la décision devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) pour prouver mon innocence et me disculper. J'espère pouvoir retourner sur le terrain pour faire ce que j’aime et aider mes coéquipiers. Je tiens à remercier l'Ajax et l'équipe nationale du Cameroun pour leur soutien et leur confiance en moi», annonce Onana.

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram