Taekwondo, un plan de relance s’impose en RDC

Sport News Africa

100% Africain, 100% Sport !

A la UneArts MartiauxSport News AfricaTaekwondo

Taekwondo, un plan de relance s’impose en RDC

La deuxième moitié de l’année 2020 donne matière à réflexion au sujet d’un possible retour d’activités à plusieurs niveaux. A la Fédération Congolaise de Taekwondo (FECOT), la forme tant physique que technique des athlètes inquiète. La solution passe notamment par la mise en place d’un plan stratégique de relance des activités pour les athlètes de haut niveau.
 
“A partir du 29 juin 2020, nous allons envisager la possibilité de reprendre un entraînement classique sans contact”. C’est une annonce d’Alain BADIASHILE, Président de la Confédération Congolaise de Taekwondo. La déclaration s’inscrit dans le cadre de la stratégie de déconfinement progressif en cours en RDC.
 
Ainsi, la FECOT met en place un planning de trois semaines. Il consiste pour l’essentiel en un dépistage régulier des athlètes de la sélection nationale pour isoler les cas positifs au Covid-19. Les athlètes pourront donc, à nouveau retrouver leur lieu d’entraînement mais toujours sous haute surveillance médicale par rapport à la pandémie.
 

Les mesures

Mais ils auront l’obligation de se soumettre scrupuleusement aux règles sanitaires imposées au dojang par le bureau du staff dirigeant de la FECOT. Elles concernent l’application des gestes barrières, l’interdiction de rassemblement de plus de 20 personnes dans le dojang.  

Egalement, le respect d’une distance de 2 mètres entre les sportifs. En outre, un guide de reprise des activités sportives et un guide spécifique pour les équipements sportifs seront élaborés. Ce sera sous la responsabilité du Bureau Exécutif et du Staff technique pour l’encadrement de tout ce beau monde durant cette période.  

Ces deux guides connaîtront une mise à jour régulière. L’objectif est de s’adapter à l’évolution de la situation que présentera l’équipe de riposte de la pandémie.  

Avec ce plan établi, la Fédération Congolaise de Taekwondo va donc tenter de faire le nécessaire pour permettre à ses athlètes de tirer profit des six derniers mois de l’année 2020, ne serait-ce que pour leur forme physique et leurs performances techniques.

Valdo YAMBA

Commentez ici

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com