fbpx
,

Tchad : chronique d’un football à genoux

Plus rien ne va dans le football tchadien, depuis plus d’un mois. Les activités sont à l’arrêt car l’Etat a retiré sa délégation de pouvoirs à cause du malaise qui règne dans la Fédération. Et la CAF menace de sévir.

Mouctar Mahmoud, président sortant Fédé Tchad

C’est la cacophonie totale au sein de la Fédération tchadienne de football. Son président sortant, Mouctar Mahmoud, ne veut pas céder le fauteuil. Malgré une réélection vigoureusement contestée. Une pétition est même en cours pour son départ.

Cela fait suite à l'Assemblée générale élective de la Fédération tchadienne de football, il y a un mois. Avec beaucoup de manquements. Ainsi, la reconduction de l’actuelle équipe dirigée par Mouctar Mahmoud ne passe toujours pas. «Le football tchadien a du mal à décoller. La responsabilité est en partie imputable à la fédération, qui traîne pas mal de casseroles. Ses dirigeants sont réputés coriaces, indéboulonnables et intouchables. Plusieurs ministres qui se sont confrontés à eux l’ont appris à leurs dépens», lit-on dans la presse locale.

Mouctar Mahmoud reste intouchable. Alors que son élection est entachée d’irrégularités. C'est, du moins, l'avis d'Ibrahim Foullah, son principal challenger. Ce dernier pointe du doigt, entre autres, le défaut de délégués et des observateurs. Comme le Comité olympique sportif tchadien (Cost), la Caf, la Fifa.

La tutelle décidée à faire le ménage

Mais aussi, il invoque le retrait provisoire de la délégation des pouvoirs par le ministère des Sports. Pis, pour le président de Foullah FC, «une Assemblée générale ne peut pas se tenir debout». Le ministère des Sports et de la Jeunesse n’attend plus le départ de Mouctar pour retirer sa délégation de pouvoirs. Ce, après avoir suspendu le processus électoral de la Fédé.

Routouang Mohamed Ndonga Christian rompt, ainsi, avec l'inertie de beaucoup de ses prédécesseurs. Le ministre des Sports veut faire le ménage. Son département parle même de «situation dégradante qui sévit au sein de l’équipe dirigeante».

La CAF menace de sévir

Face à cette situation confuse qui règne au Tchad, la CAF prend ses responsabilités. L’instance continentale demande, d’abord, un rapport détaillé de la situation. Avant d’envisager une quelconque sanction. Non sans montrer son mécontentement, cependant sur ce qu'elle qualifie de graves violations des statuts de la la CAF. Et, elle menace alors de suspendre le Tchad.

Toutefois, l’Etat tchadien ne se laisse pas faire. Pour la tutelle, la CAF fait ce qu’elle doit faire mais le «Tchad est souverain». La Fifa est au courant de l'ingérence de la tutelle. Ça craint pour l’avenir du foot au Tchad !

À signaler qu’en 2016, l’Etat avait déjà suspendu la Fédé pour mauvaise gestion.

Jim CEESAY

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

> Plus

SNA LE LIVESCORE

Agropecuario
-
FRO
Quilmes
Queretaro
1 - 0
Finished
Atlas
Vitoria Guimaraes
-
FRO
SC Farense
Maidstone
-
FRO
Chippenham
Leganes B
-
FRO
El Alamo
> Plus
SPORTNEWSAFRICA, la
référence du sport en
Afrique
A propos
Contact
Mentions légales
Protections des données
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPéTITIONS
LES Sélections NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram