fbpx

Tir sportif: deux compétitions mondiales au Maroc

Au Maroc, le tir sportif suscite de plus en plus d’intérêt. Le Royaume chérifien organisera, en avril 2021, le Championnat du monde de «fosse universelle» sous l’égide de la Fédération internationale de tir aux armes de chasse (FITASC). En 2022, ce sera le tour de la Coupe du monde de la Fédération internationale de tir sportif (ISSF).

La Fédération royale marocaine de tir sportif (FRMTS) a tenu, lundi 30 novembre, son assemblée générale ordinaire et élective par visioconférence. Abdeladim Lhafi, Haut-commissaire aux eaux et forêts, a ainsi été réélu à la tête de la Fédé pour quatre ans (2020-2024).

Durant cette AG, l’instance a annoncé également que le Royaume organisera le Championnat du monde de «fosse universelle» en avril 2021. Ce sera sous l’égide de la Fédération internationale de tir aux armes de chasse (FITASC). Un an plus tard, la Coupe du Monde de l’ISSF se tiendra au Maroc.

Abdeladim Lhafi

Le comité directeur de la Fédé a en outre examiné le rapport moral et financier. Il a aussi discuté du bilan 2017-2020 et des activités menées durant la saison sportive écoulée. Par ailleurs, le comité a adopté le calendrier des compétitions nationales et internationales, selon un communiqué de la FRMTS.

Sur les trois dernières années, la Fédé est parvenue à couvrir toutes les régions pour démocratiser le tir sportif. En effet, le Royaume compte à ce jour 15 clubs de Tir sportif «répondant aux normes techniques et de sécurité pour l’exercice de ce sport», se réjouit l’instance. A l’échelle nationale, le tir en salle sur cible fixe à 10 m a également été introduit. «Les participations et les scores réalisés dans le tir aux cibles volantes, le trap et le skeet, lors des compétitions nationales dans les disciplines de trap en fosse olympique et en fosse universelle, ont montré une progression importante», s'est aussi félicitée la FRMTS.

Ibtissam Marihi, l’espoir pour Tokyo

A l’échelle africaine et internationale, le Maroc ne cesse d’ailleurs de progresser. En témoignent les performances de son joyau, Ibtissam Marirhi, sociétaire du club de Berrechid. La médaillée d’or, championne d’Afrique (2015 et 2019) et arabe, est aussi championne nationale depuis 2012. Elle représentera, pour la première fois, le Maroc aux J.O. à Tokyo 2021. Ce, après ses performances en 2019 lors des championnats d’Afrique Skeet Dames.

Mais d’autres talents font également la fierté du Royaume. Ce sont Abdelmounaim Bouain, Yasmine Marihi ou encore Driss Haffari.

Cependant, le Maroc table aussi sur l’amélioration de la pratique. Cela se traduit par la mise à niveau du Club les chênes de tir et de loisirs de Salé (ville située dans la région de Rabat). D’ailleurs, l’ISSF a homologué ce club, en janvier dernier, pour l’organisation des compétitions internationales. Mais ce sera naturellement sous l’égide de l’instance internationale.

«En 2021, la 4e édition du Grand Prix du Maroc, après celles de 2018, 2019 et 2020, sera homologuée comme une compétition comptant pour le ranking international de l’ISSF. Et notamment pour la validation des résultats pour le classement des tireurs en compétition pour les jeux olympiques», indique par ailleurs la Fédé.

Momo HADJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

> Plus

SNA LE LIVESCORE

Avai
4 - 2
62 
Juventude
Botafogo SP
0 - 1
59 
CSA
Confianca
0 - 1
63 
Sampaio Correa
CRB
3 - 0
58 
Figueirense
U. Catolica
1 - 1
56 
Everton
> Plus

MERCATO

> Plus
SPORTNEWSAFRICA, la
référence du sport en
Afrique
A propos
Contact
Mentions légales
Protections des données
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPéTITIONS
LES Sélections NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram