fbpx
French VERSION

Togo : Pourquoi Paulo Duarte ne viendra qu’au mois d’août

Le Portugais Paulo Duarte a été nommé sélectionneur du Togo. Mais il ne débutera sa mission qu’en août prochain, alors que les Eperviers doivent disputer au mois de juin deux matches qualificatifs pour la Coupe du Monde 2022…

Paulo Duarte, nouveau sélectionneur du Togo
Paulo Duarte prendra fonction au mois d'août

Le Togo manie l’art du paradoxe avec un certain panache. Depuis le départ, au mois d’avril, de Claude Le Roy, qui n’était pas parvenu à qualifier les Eperviers pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu au Cameroun en 2022, la Fédération Togolaise de Football (FTF) s’était mis en quête d’un sélectionneur en vue des prochaines échéances à court terme. Au mois de juin, les Togolais doivent en effet affronter le Sénégal à Thiès (5-8 juin), puis recevoir la Namibie à Lomé (11-14 juin), à l’occasion des deux premières journées du second tour des qualifications pour la Coupe du Monde 2022.

«Je suis un peu surpris»

L’instance, après avoir reçu des dizaines de candidatures – et demandé aux postulants de verser la somme de 380 euros afin que leur dossier soit validé… - a donc porté son choix sur le Portugais Paulo Duarte (52 ans). Il a été préféré notamment au belge Paul Put, aux français Alain Giresse, Bernard Simondi et Henri Stambouli ou au congolais Florent Ibenge. « On m’a demandé si j’étais immédiatement disponible. J’ai répondu par l’affirmative, puisqu’il y a tout de même deux matches importants en juin. Et finalement, c’est un coach qui n’est pas encore disponible qui a été choisi. Disons que je suis un peu surpris », ricane un des candidats, légèrement décontenancé par la tournure des évènements.

Komla sur le banc du Togo en juin

Duarte est en effet sous contrat avec le club angolais de Primeiro do Agosto, qu’il a mené à la phase de groupes de la Ligue des Champions 2020-2021. Et les dirigeants de la formation basée à Luanda avaient mis une condition non négociable pour laisser partir le technicien, engagé en septembre 2020 pour un an : le versement d’une indemnité de 83 000 euros. La FTF a préféré économiser cette somme – et le salaire de Duarte pour quatre mois – et confier à Jonas Kokou Komla, le sélectionneur des moins de 20 moins (et moins onéreux…), la gestion des deux matches de juin.

Le Portugais n’est pas un inconnu en Afrique. Il a dirigé le Burkina Faso entre 2007 et 2012, qualifiant les Etalons pour les CAN 2010 et 2012, le Gabon (2012-2013), le CS Sfaxien en Tunisie  (2015), puis de nouveau le Burkina Faso de 2016 à 2019, avec à la clé une troisième place obtenue lors de la CAN 2017 au Gabon. Son aventure à Ouagadougou s’était achevée après que le Portugais a échoué à qualifier son équipe pour la CAN 2019 en Egypte.

Alexis BILLEBAULT

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram