fbpx
French VERSION

Afrobasket féminin : le Mozambique pas euphorique mais ambitieuse

Le Mozambique arrive avec des ambitions à l'Afrobasket féminin

A quelques jours du démarrage de l’Afrobasket féminin qui se tiendra du 17 au 26 septembre au Cameroun, le Mozambique se veut ambitieuse mais pas euphorique. D’ailleurs, l'entraîneur national Nazir Salé est optimiste après son stage de préparation  au cours duquel son équipe tournait autour de 50 points par match. Même si ses joueuses n’ont pas connu une préparation de haute facture.  «Nous avons la chance qu'un grand nombre de joueuses travaillent dans leurs clubs.Ce qui complète le travail de l'équipe», se félicite l’entraîneur du Mozambique dans la presse locale.

«Avec les joueuses que nous avons, nous avons alors un certain avantage. Car elles  ont déjà travaillé avec moi, dans des clubs comme dans des équipes nationales, à l'exception de Carla Pinto qui vient de l'école polytechnique A et Sílvia Veloso qui était avec moi pendant trois ans à Beira, avant de partir aux États-Unis. Cela nous donne une idée de ce que sera la sélection mozambicaine dans Afrobasket», poursuit ce dernier.

«On va essayer de retrouver l'automatisme d'équipe d'un point de vue offensif et défensif. Tout en regardant les schémas et le comportement  des autres joueurs qui seront nos adversaires», souligne ainsi l’entraîneur du Mozambique.

 Un forfait sauvé de justesse

La sélection du Mozambique a failli déclarer forfait à l'Afrobasket. Il y a un peu moins de quatre jours, la Fédération mozambicaine de basketball a en effet annoncé le retrait des Mozambicaines faute d'argent pour payer la participation qui s’élevait à 8000 euros. Mais le Département d'Etat des Sports a tout fait pour sauver la situation.

La capitaine du Mozambique, Odélia Mafanela, est consciente des difficultés et les reconnaît. Mais elle pense que le mental peut combler cette préparation tronquée. «Le groupe est motivé et soudé. L'intégration de nos nouvelles joueuses est bonne. Cela ajoutera plus de valeur à l'équipe. Même sachant que les entraînements n’ont pas pu se tenir à dates prévues. Nous étions en contact et en préparation dans nos clubs. Reste maintenant à fixer les aspects tactiques», soutient-elle.

«On va faire de notre mieux. On va prendre  match après match en essayant de contrer nos adversaires. Ce n'est pas notre objectif pour le moment d'attaquer les premières places ou de penser à la possibilité d'être dans les six premiers. On veut faire un bon championnat, ce qui implique de donner à l'équipe un certain équilibre», prévient l’entraineur du Mozambique.

Le Mozambique partage son groupe avec  le Nigeria et  l'Angola.

 Jim CEESAY

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram