fbpx
French VERSION
,

Burundi : le Beach soccer en quête d'aura

Beach Soccer Burundi

Les pensionnaires de deuxième et première divisions de foot ne sont pas autorisés à jouer cette compétition. Les joueurs du championnat national burundais de Beach Soccer sont donc recrutés en troisième et quatrième division. Les effectifs sont constitués de 80% de jeunes. Le reste l'est par des retraités du championnat de foot, indique le chargé de la communication, Arsène Lupin Bucuti.

Les équipes qui se disputent le championnat se rencontrent chaque week end à Big One Way Beach, un terrain aménagé après la dégradation de Safi Beach à la suite d'inondations. Toutes les formations proviennent de Bujumbura. C'est en effet le seul endroit du Burundi où se pratique le Beach Soccer, contrairement au foot classique.

Vulgariser la discipline...

Malgré les nombreuses plages que possède le pays, ce sport tarde encore à attirer du monde. La plupart des jeunes qui s'essaient au Beach Soccer le font, en effet, par simple plaisir. Pour eux, il s'agit juste d'une distraction du dimanche. Ce qui complique la vulgarisation de la discipline. Mais, les responsables de son développement tentent de changer la donne.

Ainsi, pour intéresser les jeunes au Beach Soccer, une vaste campagne de séduction est en gestation. « Nous allons organiser des compétitions à l’intérieur du pays pour intéresser les jeunes de ces endroits. Notre objectif est de faire connaître le Beach Soccer dans tout le Burundi. Avec le soutien de la FFB, nous espérons que ce sport va évoluer », explique Arsène Lupin Bucuti.

Le combat est toutefois loin d'être gagné. Mais pas question, pour autant, de baisser les bras. « Dire qu’il sera bientôt attirant que le football de pelouse serait utopique mais nous ne ménagerons aucun effort pour arriver à notre objectif », promet le dirigeant. Ainsi, le Burundi pourra enfin avoir une équipe nationale digne de ce nom. Car pour les responsables du Beach Soccer, ce ne sont pas les talents qui manquent.

Les motifs d'espoir sont d'ailleurs là. En décembre 2019, les Hirondelles du foot de plage terminaient troisièmes sur six équipes à la Copa Der es Salam. Une belle prouesse pour une première participation à un tournoi hors du pays. Mais les Burundais regardent encore plus loin. Un travail titanesque.

Désiré HATUNGIMANA

 

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram