fbpx
LIVE
[get-live-match-number]

MATCHS DU JOUR 14

13H00 CA Renaissance Aiglon Brazzaville - AS Inter Club de Brazzaville
15H00 AS Bana Nouvelle Génération - AS Otôho d'Oyo
11H30 US Panda B52 Likasi - FC Lubumbashi Sport
13H30 FC Saint Eloi Lupopo - JS Groupe Bazano
13H30 Blessing FC - SM Sanga Balende
13H30 Tout Puissant Mazembe - US Tshinkunku de Kananga
14H30 AC Rangers - JS Groupe Bazano
14H30 Céleste FC - AS Maniema Union
15H30 Sporting Club de Gagnoa - Académie de Football Amadou Diallo de Djékanou
18H00 Stade d'Abidjan - Société Omnisports de l'Armée
12H45 Haras El Hodood 0-1 Pyramids FC
12H45 National Bank of Egypt SC 2-3 ENPPI Club
17H00 Al Ittihad Al Iskandary 0-2 Ghazl El Mehalla
16H00 US des Forces Armées et de Sécurité de Bamako - Djoliba AC Bamako

Shoenmaker, Mboma, Gbagbi... les dix meilleures sportives de l'année 2021

L’année 2021  a été riche en émotion. Beaucoup d'athlètes africaines se sont illustrées sur la scène internationale. Sport News Africa vous présente dix sportives qui ont marqué l’année 2021.

Tatjana Shoenmaker, championne olympique et recordwoman du monde du 200 m brasse

Tatjana Shoenmaker (Afrique du Sud)

Tatjana Shoenmaker a glané deux médailles aux Jeux olympiques Tokyo 2020. La nageuse de 24 ans s’adjuge l’argent au 100m brasse avant de remporter l'or sur 200m brasse. Elle signe un nouveau record du monde en 2mn18s95. Une sacrée prouesse pour la Sud-africaine qui n'a pas encore fini de briller dans les bassins. 

Christine Mboma (Namibie)

Christine Mboma est la grande révélation de cette année. La meilleure athlète du 200 m cette saison a conquis le monde de l’athlétisme. Contrainte d’abandonner le 400m en raison des règles de World Athletics sur l’hyperandrogénie, la Namibienne s’illustre sur 200m.  Mboma décroche la médaille d’argent aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 avec à la clé un nouveau record du monde junior de la distance (21s81). Elle rempile et remporte la médaille d’or aux Championnats du monde junior d’athlétisme au Kenya. Pour terminer sa saison fantastique, elle s’adjuge la Diamond League. Mboma est sans doute l’étoile montante du sprint féminin africain. Elle est d’ailleurs une sérieuse prétendante à l’or aux Mondiaux d’athlétisme d’Eugene en 2022. 

Peres Jepchirchir (Kenya)

Il est extrêmement rare de voir une athlète s’imposer dans un grand marathon après avoir décroché l’or olympique. C’est cette prouesse historique qu’a réalisé Peres Jepchirchir. La Kényane est incontestablement la reine des 42.195 km cette saison. Elle s’impose aux JO avec un temps de 2h27mn20s dans les rues de Sapporo et devance la recordwoman du monde, sa compatriote Brigid Kosgei. La double championne du monde du semi-marathon  s'impose au marathon de New York. Elle devient ainsi la première médaillée d’or olympique en titre à remporter le marathon de New York. 

Faith Kipyegon (Kenya)

Faith Kipyegon  a été époustouflante cette saison sur 1500 m. L'athlète de 27 ans a conservé son titre olympique sur la distance à Tokyo. Elle s’adjuge en effet l’or en 3mn53s11. La championne du monde de 2017 avait par ailleurs signé le quatrième meilleur temps de l'histoire du 1500 m avec un chrono de 3mn51s07 juillet dernier à Monaco. Elle termine la saison en apothéose en remportant la Diamond League à Zurich.  

Letesenbet Gidey (Ethiopie)

Letesenbet Gidey a été stratosphérique cette année. L’Ethiopienne a en effet battu trois records du monde. Elle pulvérise de 72 secondes le record du monde du semi-marathon. Gidey réalise un temps de 1h02mn52s. L’Ethiopienne est ainsi la première femme à courir les 21,0975 km en moins de 63 minutes. Elle détient également les records du monde du 5000m (14mn06s62) et du 10 000m (29mn01S03). L'athlète de 24 ans n’a cependant pas remporté l’or à Tokyo. Elle s'est contentée du bronze au 10 000m. 

Ruth Gbagbi (Côte d'Ivoire)

Ruth Gbagbi a offert à la Côte d’Ivoire son unique médaille aux derniers JO. La taekwondoïste de 27 ans a en effet remporté le bronze dans la catégorie des  (-67 kg) dans la capitale japonaise . La meilleure athlète de Côte d’Ivoire cette année est également sacrée aux championnats du monde féminin de taekwondo à Riyad, en Arabie saoudite. C’est d’ailleurs la seule Africaine médaillée lors de ces joutes. 

Ons Jabeur (Tunisie)

Ons Jabeur a mené la Tunisie au sommet du tennis mondial. La Tenniswoman de 27 ans a réalisé la meilleure saison de sa carrière cette année. La n°10 mondiale a en effet atteint les quarts de finale de Wimbledon, une première pour une joueuse africaine. Elle est également devenue la première africaine à remporter un titre WTA juin dernier à Birmingham. Elle était en pôle pour disputer le Master à Guadalajara. Une blessure contractée a mis fin à sa saison. Mais la Tunisienne compte revenir encore plus forte cette saison et entrer encore plus dans l’histoire du tennis. 

Ese Brume (Nigeria)

Ese Brume a apporté au Nigeria sa seule médaille olympique en athlétisme. L'athlète de 23 ans a remporté la médaille de bronze avec un bond 6,97m. Elle met ainsi fin à 13 années de disette pour le Nigeria dans la discipline reine des Jeux. La meilleure athlète de l’année du Nigeria a battu en mai dernier le record d’Afrique du saut en longueur avec un saut de 7,17m. Elle efface des tablettes les 7.12m de sa  compatriote Chioma Ajunwa qui détenait ce record depuis 1996. Après le Bronze aux derniers Mondiaux d’Athlétisme, Brume vise probablement l’or à Eugene en 2022. 

Asisat Oshoala (Nigeria)

Asisat Oshoala a réalisé le triplé cette saison. L’attaquante du FC Barcelone a en effet remporté la Ligue des champions féminine pour la première fois de sa carrière. Elle est d’ailleurs la première joueuse africaine à soulever ce trophée. La Nigériane est également  championne de la Liga et vainqueur de la Coupe d’Espagne. Malgré quelques blessures, Oshoala a inscrit 4 buts en Ligue des champions féminine et neuf buts en championnat. 

Fatma Omar (Egypte)

L’haltérophile égyptienne Fatma Omar a glané sa sixième médaille paralympique à Tokyo. Omar, 48 ans, s’est en effet adjugée l’argent après avoir soulevé une charge de 120 kg dans la catégorie des -67 kg. La quadruple championne paralympique, est d'ailleurs l'une des para-athlètes les plus titrées des Jeux. Fatma remporte le bronze lors des derniers Championnats du monde de para-powerlifting à Tbilissi, en Géorgie. C’est d’ailleurs sa seizième médaille mondiale. 

Amy WANE

Auteur

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
ÇA BOUGE SUR LES RÉSEAUX

🇸🇳Les supporters estiment que le nouveau coach n’a pas les compétences et l’expérience pour diriger le club

https://sportnewsafrica.com/breve/as-pikine-les-supporters-manifestent-contre-le-nouvel-entraineur-et-empechent-les-entrainements/

#sna #aspikine #senegal

🇹🇳Car la victoire de l'Australie face au Danemark élimine les Aigles de Carthage qui ne verront toujours pas les huitièmes en 6 participons

https://sportnewsafrica.com/a-la-une/mondial-2022-malheureuse-victoire-pour-la-tunisie/

#sna #tunisie #france #qatar2022

🇲🇦L’ancien international français a manifesté sa joie pour l’équipe marocaine d’une façon maladroite

🗣️" C’est un petit pays, un pays pauvre où beaucoup de gens souffrent"

https://sportnewsafrica.com/news-football/mondial-2022-la-sortie-polemique-de-frank-leboeuf-sur-le-maroc/

#sna #leboeuf #maroc #Qatar2022

🇹🇳 Khazri sur ses 3 dernières titularisations en Coupe du Monde :

⚽⚽⚽ 3 buts
🎯🎯 2 passes décisives
#sna #khazri #Tunisie #Qatar2022

Load More...
SUIVEZ-NOUS SUR :
chevron-right
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram