fbpx
French VERSION

Volleyball–Championnats d’Afrique (F) : le Cameroun veut conserver sa couronne

Les Lionnes Indomptables du Cameroun veulent conserver leur titre de championne

La participation des équipes du Cameroun aux Championnats d’Afrique de volleyball peut-elle être parfaite ? Chez les hommes, le groupe conduit par Guy Roger Nanga s’est qualifié pour les demi-finales en battant le Nigeria (3-1) ce samedi 11 septembre 2021. Tandis que chez les dames, la compétition démarre ce dimanche 12 septembre 2021. Les Lionnes Indomptables, doubles tenantes du titre (2017 et 2019) souhaitent remporter un troisième sacre consécutif.

Jamais deux sans trois ?

Mais pour conserver leur couronne une nouvelle fois, les dames entrainées par Jean René Akono devront écarter tous les obstacles devant elles. La réunion technique suivie du tirage au sort de la phase de groupes aura lieu ce samedi à Kigali (Rwanda). Peu importe les équipes qu’elles croiseront au premier tour, Christelle Nana et ses coéquipières visent la première place.

«En tant que doubles tenantes du titre, nous savons que toutes les équipes auront envie de nous renverser. Nous nous sommes préparées en conséquence. Aucun adversaire ne sera pris à la légère. L’objectif est certes de remporter le tournoi, mais pour le réaliser, il y a plusieurs étapes. La première, c’est de terminer en tête de notre groupe», explique la capitaine des Lionnes Indomptables. «Nous allons à cette compétition avec l’ambition de jouer tous les matches jusqu’en finale. On va donner le meilleur de nous pour conserver le titre et le ramener une nouvelle fois à la maison», promet-elle.

L’expérience et la jeunesse comme atout

Pour ces Championnats d’Afrique, le Cameroun pourra compter sur ses professionnelles. Notamment Laetitia Moma Bassoko, la meilleure joueuse des deux précédentes éditions. Derrière elle, les Lionnes sont solidement armées pour défendre leur titre. Les taulières Simone Bikatal, Stéphanie Fotso et Davina Ngameni restent des valeurs sures. Leur expérience combinée à la fraîcheur des jeunes qui intègrent la sélection reste un atout de taille.

«Nous avons rajeuni l’effectif à 40%, explique l’entraîneur adjoint Anomah. Le mélange de ces deux générations va nous permettre d’avoir un niveau élevé». Selon le technicien, l’équipe est fin prête pour la compétition. «Nous avons eu une préparation en trois phases, dit-il. Nous avons d’abord travaillé sur les techniques individuelles couplées avec un peu de tactique. Ensuite, la cohésion du groupe. Enfin, nous avons expérimenté plusieurs plans de jeu. Ce, pour avoir une gamme de solutions face aux différentes situations que nous pourrons avoir pendant la compétition».

Kigoum WANDJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram