JO 2021 - Boulmerka, une belle histoire algérienne en 1992 (5/5)

Aux Jeux olympiques de Barcelone 1992, Hassiba Boulmerka offre à l’Algérie son premier titre olympique. Elle remporte le 1500 m. Boulmerka est accueillie en héroïne en Algérie. La championne olympique est tout de même la cible des extrémistes et reçoit des menaces de mort. On lui reproche de courir avec les bras et les jambes découverts. Mais la jeune dame réplique et déclare « Aussi vrai qu’il est impossible de se rendre à la mosquée en short, il est impossible de courir en hijab »

Durée : 4mn16s
Musique utilisée : Archives de France Tv sport avec le commentaire de Patrick Montel, hymne nationale de l’Algérie
Sources : olympics, France.tv « l’Algérie en or », Jeune Afrique « Hassiba Boulmerka offre à l’Algérie sa première médaille d’or »

JO 2021 - John Aki Bua, l'Ougandais en or qui gênait le dictateur Amine Dada (4/5)

John Aki Bua est le premier champion olympique de l'Ouganda. Aux JO de Munich 1972, il remporte l’or sur 400 m haies. Une performance historique puisqu’il était au couloir numéro 1 qu’il qualifie de « synonyme de défaite ». L’Ougandais s’en sort et bat le record du monde de la distance. C'est d'ailleurs le seul titre africain aux JO sur cette épreuve. De retour au pays, Aki Bua fait face à la jalousie du président Idy Amine Dada.

Durée : 4mn 31s
Source : Euronews, Olympics, Jeune Afrique
Musique utilisée : Archives BBC,  Hymne nationale de l’Ouganda

JO 2021 - Abdou Sèye, le Sénégalais qui défia la métropole en 1960 (3/5)

Aux Jeux olympiques de Rome 1960, Abdou Sèye, athlète d’origine sénégalaise court sous les couleurs de la  France. Il remporte la médaille de bronze au 200 m. Mais tout au long de la compétition, le sprinter affiche un sentiment anti-français. Sèye s'entraine avec les survêtements de la fédération du Mali. Un geste qui a déplu à l’ancienne métropole qui venait d’ailleurs de réaliser l’un des pires JO de son histoire. La France n’a en effet glané aucune médaille d’or.

Durée : 4mn
Source : Sport en noir et blanc de Bernadette Deville Danthu

JO 2021: le Tanzanien John Akhwari, symbole de résistance en 1968 (2/5)

Aux Jeux olympiques de Mexico 1968, le Tanzanien prend part au marathon. Après plus de 20 km de course, il se blesse au genou droit. Akhwari se fait bander la jambe et continue de courir. Il termine dernier à plus d’une heure du vainqueur. Après la compétition, l’athlète déclare « mon pays ne m’a pas envoyé à Mexico pour commencer la course mais pour la finir »

Durée : 4mn16s
Source: Olympics
Musique utilisée : hymne nationale de la Tanzanie

JO 2021- Quand l'Éthiopien Bikila marchait sur Rome en 1960 (1/5)

Abebe Bikila est le premier athlète d’Afrique noir médaillé d’or olympique. Aux Jeux olympiques de Rome 1960, contre toute attente, l'Éthiopien remporte le marathon en courant pieds nus. Son nom a été d’ailleurs inscrit dans l’équipe à la dernière minute. Quatre ans plus tard, aux JO de Tokyo (1964) Bikila s’aligne encore sur le marathon. Mais quarante jours avant l’olympiade, il est opéré de l’appendice. Ses chances de conserver son titre s'annoncent minimes, mais, Bikila surprend encore le monde olympique en s’imposant à Tokyo.

Abebe Bikila

Durée : 4mn 51s
Source : Olympics, le Parisien,
Musique utilisée : Archives du CIO, Hymne nationale de l’Éthiopie.