fbpx
French VERSION

Francis Ngannou espérait mieux 

Deuxième au classement des lourds, le combattant UFC camerounais affronte le n°6 de la catégorie, ce samedi, aux Etats-Unis. Mais ce n'est pas le combat idéal pour Francis Ngannou.

Ce n’est pas la joie pour le fighter camerounais. En plus d’effectuer son retour dans l’octogone de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) à huis clos, Francis Ngannou ne digère toujours pas l’idée de combattre juste pour le prestige. « The Predator » affronte ce samedi, à Jacksonville en Floride, le Surinamais Jairzinho Rozenstruik. Programmé le 28 mars dernier, le combat avait été annulé en raison de la pandémie de Covid-19.

Un duel qui ne pourrait permettre au n°2 chez les lourds de l’UFC de progresser à la première place tant convoitée. « Je n’ai pas eu le choix que d’accepter. Ce n’est pas le combat auquel je m’attendais. Je souhaitais un duel pour le titre, mais c’était trop compliqué à organiser à ce que j’ai pu savoir », s’est désolé le Camerounais dans le Journal de Montréal. Mais un combat pour l’honneur vaut parfois plus que la gloire du rang. Et quand on est 2ème, affronter le 6ème de sa catégorie est bien plus qu’un combat.

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SNA FLASH NEWS

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram