fbpx
French VERSION
,

Yahya Jabrane, plus qu’un protecteur

Alors que le Wydad recevra les Kaizer Chiefs au Caire, SNA fait un focus sur l’un des points forts des Rouge et Blanc. Son milieu de terrain Yahya Jabrane. Le double vainqueur du CHAN est bien plus qu’un milieu défensif.

Yahya Jabrane
Yahya Jabrane

Yahya Jabrane n’a raté aucun match durant le dernier CHAN. Une présence qui témoigne de son importance dans le système mis en place par Houcine Ammouta. Le milieu de terrain défensif du Wydad Casablanca jouit presque de la même considération en club.

Yahya Jabrane débarque en 2019 après des expériences au Raja Béni Mellal et Mouloudia d’Oujda. Mais aussi au Hassania d’Agadir et au Fujairah Sport Club (Emirats arabes unis). Le joueur de 29 ans n’a aucune peine à prendre rapidement ses marques chez les Rouge et Blanc. Une prouesse pas si évidente étant donnée la présence dans l’effectif de l’expérimenté Salaheddine Saidi et de Brahim Nakkach. Eux aussi champions d’Afrique avec le club casablancais et avec le Maroc A’. Mais Jabrane a ses qualités. Et elles ont fini par faire la différence.

Un milieu moderne

Le natif de Béni Mellal a l’art de protéger son ballon. Cela lui permet souvent d’éliminer son adversaire avec son bon jeu de corps pour ensuite jouer vers l’avant. Dans ce domaine, il reste un milieu très précis. Même s’il aime prendre des risques. C’est ce qui manquait notamment au WAC face à Al Ahly, la saison dernière. Lors de cette demi-finale de la LDC de la CAF, il évoluait, en effet, en défense centrale.

Mais Jabrane a le défaut de ses qualités. La bonne orientation de son corps à la réception du ballon et ses prises de risques permettent de gagner plusieurs mètres en une passe. Lors du CHAN, le joueur montre ainsi d’ailleurs son importance et sa consistance au milieu. Il perd peu de ballons et arrive à jouer long de façon assez précise. Son seul défaut, ses limites défensives sur les contres adverses. Mais le joueur compense par son sens du timing dans les airs et sa capacité de récupération quand le jeu est beaucoup plus posé.

Prolifique

Si le WAC échoue à remporter le championnat la saison écoulée, le joueur, lui, tire brillamment son épingle du jeu. Il marque 8 buts, dont la majorité sur penalty. Alors qu’il n’avait pas dépassé les 5 réalisations durant sa saison la plus prolifique au Fujairah Sport Club. En Ligue des champions, il n’inscrit qu’un seul but avant son match raté en demies. Durant le CHAN, c’est Jabrane qui ouvre le compteur des Lions de l’Atlas sur… penalty, face au Togo.

Aujourd’hui, le Wydadi affiche deux titres de champion d’Afrique avec la sélection des locaux (2018-2021) et un titre en championnat (2019). Cette année, il aura l’occasion de consolider son palmarès en allant chercher le trophée le plus prestigieux des clubs en Afrique. Cela passe par une bonne performance dans un groupe difficile. Le WAC évoluera aussi avec le Horoya AC (Guinée Conakry) et Atlético Petroleos (Angola). En LDC, Jabrane affiche un bilan de 12 rencontres, pour 5 victorieuses et 3 nuls contre 4 défaites.

Momo HADJI

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation

SNA FLASH NEWS

SNA LE LIVESCORE

Aucun live en cours

MERCATO

SPORTNEWSAFRICA,
LA RÉFÉRENCE DU SPORT EN AFRIQUE
TOUS LES SPORTS
LES SPORTIFS AFRICAINS
LES CLUBS AFRICAINS
LES GRANDES COMPÉTITIONS
LES SÉLECTIONS NATIONALES
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram