fbpx

Afrobasket U16 : MVP du tournoi, Nour Gassim Touré en route vers les sommets

Fils d’anciens basketteurs internationaux guinéens, Nour Gassim Touré a été désigné MVP du dernier Afrobasket U16 garçon remporté par la Guinée. Une consécration pour un gamin qui a le basket dans les gênes. Retour sur les traces du champion d’Afrique qui vient de bénéficier d’une bourse d’étude et de formation pour les USA.

De notre correspondant en Guinée

Nour Gassim Touré avec son trophée de MVP et celui de champion d'Afrique .

Le 23 juillet 2023, la Guinée remportait l’Afrobasket U16 masculin en s’imposant en finale face au champion en titre ,l’Egypte (84-76). Une première médaille d’or pour le basket-ball guinéen dans cette catégorie. En ce jour de consécration, un jeune basketteur est mis sous les feux de projecteur. Nour Gassim Touré, le capitaine du Syli, âgé de 14 ans, a été désigné meilleur joueur du tournoi (MVP). Une consécration pour ce gamin qui a commencé le maniement de la balle orange dans le cocon familial. Fils d’anciens basketteurs internationaux guinéens, tous deux capitaines du Syli senior, la voie était toute tracée pour le gamin.

Ismaël Touré qui a été l’un de ses premiers formateurs décrit le garçon : « Gassim c’est un garçon très intelligent. On a commencé très tôt dans la cour familiale. A bas âge. Il a commencé dans mon centre. Quand j’ai vu qu’il avait un bon niveau et que je n’avais pas les installations pour son épanouissement, je l’envoyais dans les écoles privées pour l’entraîner. Il avait quelque chose de spécial ». Pour l’accomplissement de son rêve, aucun sacrifice n’est de trop. Et le jeune Nour Gassim Touré a su faire face à des difficultés, explique son mentor.

Une palette complète pour le basket

« Des fois on faisait des kilomètres à pied pour aller à l’entraînement. Il ne se plaignait jamais. C’est un garçon très courageux », décrit ce formateur. A force de courage et de détermination, le gamin va commencer à se faire une réputation dans le milieu. En 2019, une compétition NBA junior est organisée à Conakry. Et là le gamin éclabousse le tournoi de son talent. Il prend son envol. « Il a pris part à la compétition NBA Junior en 2019. A l’époque il avait 9 ans. Et ils ont remporté le titre de meilleur centre de formation. C’est ainsi qu’il a commencé à collectionner les trophées. C’est un garçon très talentueux. En plus d’avoir une bonne adresse au tir, il a une belle détente », fait savoir Ismaël Touré.

Dans ce centre de formation, son talent et sa détermination lui permettent de se distinguer. Réputé grand bosseur, Nour Gassim Touré franchit les étapes les unes après les autres. Souleymane Camara ,surnommé Coach Kobe, est l’entraîneur de Black Mambâ. Club dans lequel évolue le jeune prodige guinéen. Il décrit le personnage. « C’est une jeune très talentueux qui a la chance d’avoir deux parents tous basketteurs qui ont été capitaines en sélection nationale. Il a bénéficié d’un encadrement strict. Et là ça été bénéfique. Il aime le basket. C’est un joueur spécial. Un vrai bosseur. Il n’aime pas perdre. Quand il perd un match ou une finale il coule des larmes », révèle coach Kobe. Il lance une petite anecdote. « Un jour on a perdu une finale. Même en étant le meilleur joueur de la compétition, il a pleuré. Et tout ça définit le personnage. Il a un instinct naturel de scorer. Quel que soit le match il va scorer. Il sait tirer à trois points, à deux points, driver et même attaquer le panier. Tu peux le limiter s’il a l’habitude de marquer 20 points, il marque 15, mais le neutraliser c’est compliqué », fait remarquer son entraîneur en club.

Il a failli rater l’Afrobasket

Champion d’Afrique U16, MVP du tournoi, des distinctions qui n’auraient jamais pu arriver. En cause, le jeune basketteur guinéen a failli ne pas se rendre en Tunisie pour prendre part à la phase finale de l’Afrobasket. Dans le cadre de démarches administratives, ce n’est que le jour de l’entrée en lice de la Guinée dans la compétition que Nour Gassim Touré débarque au pays des Aigles de Carthage. Et ce jour, il va livrer une prestation de haut niveau. Une prestation dont se remémore son entraîneur en club.

« Contre le Maroc alors qu’il était arrivé le matin, il plante 27 points. Ça démontre la détermination et le talent du garçon », confie Souleymane Camara coach Kobe. Il poursuit : « Il est complet. C’est un joueur qui se montre décisif dans le money time. Contre l’Angola par exemple en demi-finale, il a eu deux premiers quart-temps difficiles. Mais il était là quand il fallait faire gagner l’équipe. En finale, dans les dernières minutes, il met deux trois points et un dunk importants dans la victoire ».

L’Afrobasket, la consécration

Nour Gassim Touré qui a été désigné meilleur joueur de la compétition, ne cache pas sa satisfaction. Pour lui, cette récompense est le fruit de longues années de travail. « C’est le couronnement de nombreuses années de travail acharné que j’ai effectué avec mes amis qui ont été récompensé à l’Afrobasket. J’avais eu d’autres récompenses sur le plan national. Mais là, c’est d’un autre niveau. J’espère que c’est le début d’une grande aventure dans ma carrière », espère le MVP de l’Afrobasket U16. Comme le dit le dicton : l’appétit vient en mangeant. Le garçon qui vient de bénéficier d’une bourse d’étude et de formation pour les USA, ne se fixe pas de limites.

« Avec cette bourse, j’ai l’opportunité d’aller poursuivre mes études et la pratique du basket. Les USA c’est la terre des opportunités. Je vais tout donner pour atteindre les sommets. Mon rêve c’est d’atteindre la NBA. Et à force de courage et d’abnégation on peut y arriver. Maintenant c’est de hisser les couleurs de la Guinée le plus haut que possible durant la Coupe du monde U17 prévue en Turquie en 2024 », projette Nour Gassim Touré. Avec cette occasion d’aller s’aguerrir sous d’autres cieux, son entraîneur ne cache pas son optimisme. Il y voit une chance pour le prodige guinéen de la balle orange d’atteindre les sommets. « J’espère qu’il rejoindra la NBA. C’est le plus grand bien que je lui souhaite. C’est un passionné de basket. C’est un joueur spécial. Un vrai bosseur. Avec son envie et sa détermination, il peut aller loin », prédit Souleymane Camara.

Mamadou Gongorè DIALLO

SNA vous en dit plus !

Pas de recommandation
SUIVEZ-NOUS SUR :
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram